Enquête sur l’évolution littéraire/Les Indépendants/M. Victor Cherbuliez

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Bibliothèque-Charpentier (p. 362).


M. VICTOR CHERBULIEZ


M. Cherbuliez était absent quand je me suis présenté chez lui. Mais j’ai reçu, de l’auteur de la Bête, la lettre suivante :

« Monsieur et cher confrère,

» Je suis désolé que vous ayez pris inutilement la peine de venir chez moi ; mais j’ai été obligé de sortir avant midi pour aller soumettre la dernière élection académique à l’approbation de M. le président de la République.

» Du reste, ne m’interrogez pas sur l’évolution littéraire. Je ne suis que très imparfaitement renseigné. J’ai lu de quelques-uns de nos plus jeunes écrivains des vers exquis et des pages savoureuses qui m’ont paru annoncer de grandes espérances et promettre l’œuvre attendue. J’attends, j’espère, et quand l’étoile sera sortie de son nuage, j’applaudirai bien fort.

» Votre bien dévoué,
» V. Cherbuliez. »