75%.png

Grand dictionnaire universel du XIXe siècle/atractylique adj. (supplément 2)

La bibliothèque libre.
Aller à la navigation Aller à la recherche
Index Général A B C D E F G H I JK L M N O P Q R S T UV W X Y Z
Administration du grand dictionnaire universel (17, part. 1p. 393).

ATRACTYLIQUE adj. (a-tra-kti-li-ke — rad. atractylis). Chim. Se dit d’un acide extrait de la racine l’atractylis gummifera.

— Encycl. L’acide atractylique

C30H54S2O18
existe à l’état de sel bipotassique
C30H52K2O18
dans la racine sèche. On épuise celle-ci par l’eau bouillante, et, après évaporation à sec de la solution obtenue, on reprend par l’alcool à 85°. L’atractylate de potassium cristallise dans la solution alcoolique filtrée et concentrée. Les cristaux purifiés sont redissous dans l’eau, et la solution additionnée de sous-acétate de plomb qui donne un précipité d’atractylate de plomb. Celui-ci mis en suspension dans l’eau et traité par l’hydrogène sulfuré fournit une solution d’acide atractylique que l’on concentre à consistance sirupeuse, mais qui ne cristallise pas.

L acide atractylique est soluble dans l’eau, doué d’une saveur styptique ; il rougit fortement la teinture de tournesol. Il est tribasique et donne 3 genres de sels où 1, 2, 3 atomes d’hydrogène sont remplacés par autant d’atomicités métalliques. Les sels de la seconde série sont les plus stables. Sous l’action du chlorure de baryum, à l’ébutlition, il donne de l’acide valérianique, de l’atractyline et une résine en même temps qu’il y a précipitation de sulfate de baryum. Le même mode de décomposition s’effectue dans la solution aqueuse, lentement à froid, rapidement à l’ébullition. L’acidé atractylique se comporte donc comme un glucoside atractylo-divalérianosulfurique. D’ailleurs la saponification se fait en deux temps, et dans la première phase on obtient en même temps que l’acide valérianique de l’acide β-atractylique C20H38S2O16.

L’acide β-atractylique est tribasique comme l’acide atractylique.