Histoire de la littérature grecque (Croiset)

La bibliothèque libre.
Aller à : navigation, rechercher


Histoire de la littérature grecque
1887-1899

Textes entiers : 1 2 3 4 5/1/2



Tome 1



I. 
La race grecque et son génie 
 1
II. 
La langue grecque 
 20
III. 
Caractères généraux de la littérature grecque. Les grandes périodes de son histoire 
 40
I. 
Ancienneté de la poésie en Grèce 
 53
II. 
Les Muses et la poésie thrace ou piérienne. Orphée et Linos. Musée, Eumolpe et Pamphos 
 56
III. 
Le culte d’Apollon et la poésie apollinienne. Olen 
 63
IV. 
Chrysothémis, Philammon et Thamyris. La poésie des hymnes 
 71
V. 
Les Éoliens et les Ioniens en Asie Mineure 
 81
VI. 
Les héros. Les aventures héroïques. Légendes de la guerre de Troie et des Retours 
 87
VII. 
Les premiers chants épiques. Récits d’ensemble ; récits épisodiques. Leur groupement spontané 
 92
Bibliographie de l’Iliade 
 100
I. 
Nécessité d’analyser les poèmes homériques pour trouver Homère. Division de l’Iliade en livres et sections 
 108

II. 
Livre I : la Querelle. Sa valeur et son importance 
 111
III. 
Livres II-X : Rupture du plan primitif. Sujets variés 
 119
IV. 
Livre XI : Retour à l’idée principale : la Défaite d’Agamemnon et de ses compagnons en l’absence d’Achille 
 139
V. 
Livres XII-XV : Développement épisodique de la situation : l’Attaque du camp et des vaisseaux 
 143
VI. 
Livres XV (fin)-XVII : la Patroclie 
 149
VII. 
Livres XVIII-XXIV. La fin du poème ou Achilléide, constituée autour du récit de la Mort d’Hector (XXIIe livre) 
 153
VIII. 
Conclusions 
 167
I. 
Opinion traditionnelle sur l’unité primitive de l’Iliade. Objections préliminaires. Invraisemblance d’une grande composition au temps où est né le poème 
 168
II. 
Discussion des systèmes d’unité primitive. Nitzsch et Otfried Müller 
 179
III. 
L’Iliade considérée comme un assemblage de petits poèmes indépendants. Wolf, Dugas-Montbel, Lachmann. Réfutation de cette manière de voir 
 185
IV. 
Systèmes intermédiaires. Wolf, God. Hermann ; hypothèse de Grote ; Guigniaut et Koechly 
 190
V. 
Vérité probable. Le premier noyau de l’Iliade. Chants liés en série et chants annexes 
 194
VI. 
Chants de développement 
 198
VII. 
Chants de raccord 
 208
I. 
Dimensions et proportions du poème. Unité du sujet. Marche de l’action. Variété 
 214
II. 
Le récit. L’ordre et la clarté associés à la vie et au mouvement. Vérité morale. Simplification hardie. Art de composition dans les principaux récits. Grandeur et idéal. Les héros et la foule 
 219
III. 
Descriptions et comparaisons. Discours 
 229
IV. 
Les personnages. Caractère d’Achille ; son développement. Les autres héros. Personnages de femmes : Andromaque, Hécube, Hélène. Valeur morale et nationale de ces caractères 
 238

V. 
Les dieux 
 252
VI. 
La langue et la versification 
 259
Bibliographie de l’Odyssée 
 270
I. 
Indépendance des questions relatives à l’Odyssée. Les quatre premiers livres 
 273
II. 
Livres V-VIII : Ulysse chez les Phéaciens 
 282
III. 
Livres IX-XIII : les récits d’Ulysse (Ἀλϰίνου ἀπόλογοι(Alkinou apologoi)) 
 287
IV. 
Livres XIII-XVI : la rentrée d’Ulysse à Ithaque 
 298
V. 
Livres XVII-XX : les épreuves d’Ulysse dans son palais 
 308
VI. 
Livres XXI-XXIV : la vengeance d’Ulysse 
 316
I. 
Système de l’unité primitive ; Nitzsch et Otfr. Müller. 
 322
II. 
Système des chants indépendants : la Télémachie, les Récits d’ Ulysse, la seconde partie 
 328
III. 
Essais de reconstitution des groupes fondamentaux : Koechly et Kirchhoff 
 332
IV. 
Naissance de l’Odyssée : l’élément primitif 
 335
V. 
Développement de l’Odyssée par la continuation du récit 
 339
VI. 
L’achèvement du poème 
 343
I. 
Étendue et proportion du poème. Unité du sujet ; marche de l’action, l’Odyssée moins variée que l’Iliade 
 346
II. 
Le récit. Caractères nouveaux : moins d’émotion et plus de curiosité. Les grandes scènes : la Tempête, la Mort des prétendants. Ton général du poème : rareté des comparaisons, vraisemblance et finesse du récit. L’homme et la nature ; l’habitation d’Eumée. Fantaisie. Le naturel dans le merveilleux : le Cyclope 
 352
III. 
Les personnages : Ulysse ; valeur poétique et morale de son caractère ; sa prééminence dans le poème 
 363
IV. 
Personnages secondaires : les alliés d’Ulysse, Télémaque, Eumée et Philœtios ; ses ennemis, les prétendants. Personnages légendaires : Alkinoos, le roi hospitalier ; Nestor et Ménélas 
 370

V. 
Les femmes : Pénélope ; Arété et Hélène ; Nausicaa 
 376
VI. 
Les dieux dans l’Odyssée. Ils sont plus unis et plus moraux que dans l’Iliade. Différences de détail. Rôle d’Athéné 
 383
VII. 
La langue de l’Odyssée 
 387
I. 
Les biographies d’Homère 
 392
II. 
L’histoire probable : l’élément éolien et l’élément ionien. Les Homérides de Chios 
 400
III. 
Diffusion de la poésie homérique. Les aèdes. Voyages des Homérides. Les Créophyliens de Samos 
 407
IV. 
Les rhapsodes. Accueil fait aux poésies homériques dans diverses cités. Lycurgue, Solon, Pisistrate 
 413
V. 
De la chronologie homérique 
 420
Bibliographie du cycle 
 426
I. 
Idée générale du cycle 
 427
II. 
La partie troyenne du cycle. Arctinos de Milet, Éthiopide et Prise d’Ilios. Leschès, Petite Iliade. Stasinos de Chypre, Chants cypriens. Agias, Les Retours. Eugamon, La Télégonie 
 434
III. 
Les poèmes cycliques thébains : La Thébaïde, Les Épigones, l’Œdipodie 
 445
IV. 
Les autres poèmes cycliques : Titanomachie, Danaïde, Guerre des Amazones, Minyade, Prise d’Œchalie, etc. 
 451
V. 
Pisandre de Rhodes : l’Héraclée, les Théogamies héroïques 
 455
I. 
La poésie hésiodique est essentiellement didactique ; elle appartient à la Grèce continentale 
 459
II. 
Éléments de la poésie hésiodique avant Hésiode : 1° Élément généalogique ; 2° Mythes moraux 
 462
III. 
Apologues. Sentences. Préceptes techniques 
 465
IV. 
Hésiode. Légendes et histoire 
 470
V. 
En quel temps a vécu Hésiode ? 
 479

Bibliographie hésiodique 
 483
I. 
Analyse du poème des Travaux et Jours 
 486
II. 
Unité primitive du poème 
 494
III. 
Des sentiments qui inspirent la poésie d’Hésiode 
 501
IV. 
Les mythes dans les Travaux 
 511
V. 
Mérite descriptif. Comment Hésiode a vu la nature 
 518
VI. 
La langue d’Hésiode 
 526
VII. 
Autres œuvres de poésie pratique 
 531
I. 
Idée de la poésie généalogique 
 536
II. 
Analyse de la Théogonie 
 538
III. 
Unité primitive du poème. Dessein général de l’auteur. Conjectures sur la date de l’œuvre. Accroissements probables 
 554
IV. 
Mérite poétique de la Théogonie. Versification et langue du poème 
 561
V. 
Autres poèmes généalogiques attribués à Hésiode : les Catalogues, les grandes Éées, etc. Petites épopées hésiodiques 
 571
Bibliographie des Hymnes, de la Batrachomyomachie et des Épigrammes 
 581
I. 
Fin de l’âge épique. Les Hymnes, dits homériques, et les Épigrammes 
 582
II. 
La Batrachomyomachie et le Margitès 
 593
III. 
L’esprit grec à la fin de l’âge épique 
 597