Iconologie (Cesare Ripa, 1643)/I/Hoſpitalité

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Ripa - Iconologie - 1643 - p. 85 - hospitalite.jpg

Hospitalité. LXXVII.


CEtte Dame, dont l’aage eſt mediocre, le viſage riant, & la beauté ſinguliere, ſemble vouloir accueillir quelqu’vn à bras ouuerts. Elle eſt veſtuë de blanc, & tient de la main droite vne Corne d’abondance, d’où tombent peſle-meſle diuers fruicts, qu’vn petit enfant ſemble vouloir cueillir, tandis qu’vn pauure Pelerin aſſis de l’autre coſté, impore ſon aide.

Elle eſt peinte belle, pource qu’en effet elle ſe peut dire la choſe du monde la plus charmante, & la plus agreable à Dieu, puis que c’eſt par elle qu’il ſe fait connoiſtre, comme dit ſainct Auguſtin.

Elle n’eſt ny ieune, ny vieille, pource que l’vn de ces aages eſt trop adonné aux plaiſirs de la vie ; & l’autre par trop ſujet à l’Auarice ; Mais elle tient vn milieu entre les deux, à cauſe qu’eſtant le ſiege de la vertu, il ne peut mieux conuenir qu’aux charitables actions qu’elle exerce.

Sa robe blanche monſtre la pureté de ſon ame, qui eſt exempte de corruption, & qui ne fait rien par intereſt, mais par vn zele ardent enuers Dieu.

Les preuues de cette verité ſe manifeſtent par le bien qu’elle fait à l’Enfant & au Pelerin, qui ſons à ſes coſtez : Auſſi ne ſçauroit-elle auoir deux plus dignes ſujets pour exercer ſa charité, l’vn ne pouuant chercher à viure, à cauſe de la foibleſſe de ſon aage, ny l’autre en trouuer que difficilement, pource qu’il eſt hors de ſon païs. Par où l’on peut voir aſſeurément, que toutes les actions d’Hoſpitalité ſont tres-agreables à Dieu ; Qui pour teſmoigner le bon gré qu’il en ſçait à ceux qui les exercent, Ie tiens, leur dit-il, pour fait à moy-meſme ce que vous auez fait au moindre des miens ; Ce qui ne peut tourner qu’à la honte de Ioan. 5 ces hommes mal-aduisez, Qui ont des maiſons où les grands larrons & les riches ſont touſiours les bien-venus, au lieu que l’entrée en eſt defenduë aux gens d’honneurP & aux pauures.