L’Écho

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Œuvres complètes de François CoppéeLibrairie L. HébertPoésies, tome II (p. 313-314).
◄  Épitaphe
Lied  ►
L’ÉCHO


J’ai crié, dans la solitude :
« Mon chagrin sera-t-il moins rude,
Un jour, quand je dirai son nom ? »
 
Et l’écho m’a répondu : « Non. »
 
« Comment vivrai-je, en la détresse
Qui m’enveloppe et qui m’oppresse,
Comme fait au mort son linceul ? »
 
Et l’écho m’a répondu : « Seul ! »


« Grâce ! le sort est trop sévère !
Mon cœur se révolte ! Que faire
Pour en étouffer les rumeurs ? »
 
Et l’écho m’a répondu : « Meurs ! »