75%.png

L’Alcoran (Traduction de Du Ryer)/29

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Traduction d’
Antoine de Sommaville (p. 377-384).



LE CHAPITRE DE L’ARAIGNÉE,
contenant ſoixante-neuf verſets,
eſcrit à la Meque.


AU Nom de Dieu clement & miſericordieux., Je ſuis Dieu treſ-Sage. Les hommes ont crû qu’il ſuffit de dire, nous croyons en Dieu, & qu’ils ne ſeroient pas eſpreuvez : certainement Dieu a eſpreuvé ceux qui les ont precedez, il a connu ceux qui eſtoient zelez en ſa loy, & ceux qui eſtoient infidelles. Ceux qui ont mal fait croyent ils éviter la punition de leur crime & n’eſtre pas jugez ? Ceux qui eſperent de voir Dieu le verront au temps ordonné par ſa divine Majeſté, il entend tout & ſçait tout. Celuy qui combat pour la foy combat pour ſon ame : certainement Dieu de pas beſoin des hommes, les pechez ſeront pardonnez à ceux qui croiront en ſa divine Majeſté & qui feront de bonnes œuvres. Nous avons ordonné aux enfans d’honorer leurs pere & mere & de leur faire du bien, s’ils te preſſent d’adorer pluſieurs Dieux; tu ſeras damné ſi tu les eſcoutte, ne leur obéis pas en cette occurrence, vous ſerez tous aſſemblez devant moy, je vous feray voir tout ce que vous avez fait, je vous recompenſeray ſelon vos œuvres, & mettray ceux qui auront obſervé ma loy au nombre des bien-heureux. Il y a. des hommes qui diſent qu’ils croyent en Dieu, & ſont impatients lorſqu’il leur arrive du mal de la part de Dieu pour les eſprouver : ſi Dieu donne la victoire aux vray-croyans, ils diſent qu’ils ſont de leur coſté, mais Dieu ne ſçait-il pas ce qui eſt dans leur cœur ? il connoiſt ceux qui croyent en ſa Loy & ceux qui ſont impies. Les infidelles ont dit aux vray-croyans, faites comme nous, ſuivez noſtre chemin, nous porteront vos pechez; Ils ne les porteront pas, ils ſont des menteurs, ils porteront leurs fardeaux eux-meſmes, ne leur demandera-t’on pas compte de leurs pechez au jour du Jugement ? Nous avons envoyé Noé pour inſtruire les hommes, il a veſcu ſur la terre neuf cens cinquante ans ; le deluge a ſurpris & exterminé le peuple de ſon temps, parce qu’il eſtoit injuſte, & avons ſauvé Noé & ceux qui eſtoient dedans l’arche avec luy ; il doit ſervir d’exemple à tout le monde. Souviens-toy d’Abraham qui a dit à ſon peuple, Adorez un ſeul Dieu & le craignez, vous ferez bib ſi vous le ſçavez connoiſtre, vous n’adorez que des idoles & n’eſtes que des menteurs, Ceux que vous adorez ne vous peuvent point faire de bien, demandez ſecours à Dieu, adorez le & le remerciez de ſes graces, vous ſerez un jour aſſemblez devant luy, ſi vous me dementez, ceux qui vous ont precedé ont cy-devant dementy les Prophetes meſſagers de Dieu & les Meſſagers ne ſont obligez que de ſatisfaire à leur miſſion, ne ſçavez-vous pas que Dieu fait mourir les hommes, & qu’il les fera reſſuſciter, c’eſt choſe facile à Dieu : Cheminez ſur la terre & conſiderez comme Dieu a exterminé ceux qui vous ont precedés, & comme il a creé un autre peuple apres eux, certainement il eſt Tout-puiſſant. Il punit qui bon luy ſemble & pardonne à qui bon luy ſemble, vous ſerez tous un jour aſſemblez devant luy pour eſtre jugez ; vous ne le rendrez pas impuiſſant ny en la Terre ny aux Cieux, vous ne trouverez perſonne qui vous puiſſe proteger ny deffendre contre ſa divine Majeſté, ceux qui n’obeïſſent pas à ſes commandemens, qui ne croyent pas à la reſurrection, & deſeſperent de ſa miſericorde, reſſentiront de grands tourments ;Le peuple reſpondoit, tuez Abraham & le brulez, mais Dieu l’a delivré du feu qu’ils avoient allumé, ce qui ſervira d’exemple aux vray-croyans ; il leur dit, vous n’adorez que des Idoles à cauſe de l’affection que vous avez pour les biens du monde, vous vous meſcognoiſtrez les uns les autres, & vous maudirez au jour du Jugement, l’Enfer ſera voſtre habitation, & ſerez privez de protection. Loth crut en les paroles, & dit, je me retireray au lieu que mon Seigneur m’a ordonné, il eſt ſeul tout Puiſſant & tres-ſage. Nous avons donné à Abraham deux enfans, ſçavoir Iſaac & Jacob, nous avons fait naiſtre des Prophetes en ſa race, & avons enſeigné les eſcritures a ſa lignée, nous l’avons recompenſé en ce monde, & ſera au jour du Jugement au nombre des bien-heureux; Souviens-toy.de Loth qui a dit à ſon peuple, vous ſaliſſez-vous dans une ordure qui n’a encore eſté connuë de perſonne auparavant vous ? vous inclinez à l’amour des hommes, vous volez ſur les grands chemins, & vous ſaliſſez les uns les autres ; Ce peuple luy reſpondit, faits nous voir les chaſtimens de Dieu ſi ce que tu dis eſt veritable ; alors il dit, Seigneur protege-moy à l’encontre des infidelles : Quand nos Meſſagers ſont venus vers Abraham pour luy annoncer qu’il auroit des enfans; ils luy ont dit, nous ruinerons la ville de Loth, & exterminerons tous les habitans parce qu’ils ſont impies; Abraham leur dit, Loth habite en cette villes ils ont dit, nous ſçavons tout ce qui eſt dedans, nous le ſauverons avec toute ſa famille, excepté ſa femme, elle ſera au nombre de ceux qui ſeront chaſtiez : lorſque nos Meſſagers ſont arrivez chez Loth, il a eſté faſché de n’avoir aſſez de force pour les deffendre de la malice du peuple ils luy ont dit, ne crains rien & ne t’afflige pas, nous te ſauverons toy & toute ta famille excepté ta femme, elle demeurera entre ceux qui ſeront chaſtiez, nous ſerons deſcendre ſur cette ville l’indignation de Dieu à cauſe de leur impieté, elle ſervira d’exemple à la poſterité. Nous avons envoyé Chaib à ſes freres habitans de Madian ; il leur a dit, adorez un ſeul Dieu, craignez le jour du Jugement, & ne ſaliſſez pas la terre ; Ils l’ont impudemment dementy, mais ils ont eſté ſurpris du tremblement de terre, & ſont demeurez morts dans leurs maiſons comme des charognes. Nous avons exterminé Aad & Temod, leur ruine paroiſt encore dans les lieux de leurs habitations, le Diable les a tantez & les a devoyez du droict chemin encor qu’ils connuſſent bien leur faute. Nous avons exterminés Caron, Pharaon & Hamon, Moïſe leur a preſché mes commandemens, ils les ont meſpriſez & ſe ſont enorgueillis en terre, mais ils n’ont pas évité la punition de leurs crimes : nous en avons chaſtiez les uns par un vent impetueux, & les autres ont eſté ſurpris du tonnerre, nous leur avons oſté leurs richeſſes, & ont eſté ſubmergez. Dieu ne leur a point fait d’injuſtice, ils ſe ſont fait tort à eux-meſmes par leur impieté. Ceux qui adorent les idoles ſont ſemblables à l’araignée, elle baſtit ſa maiſon de ſa toile qui ne l’a peut garder du chaud ny du froid; ils n’adoreroient pas les idoles s’ils cognoiſſoient ce qu’ils font, Dieu void ce qu’ils adorent, il eſt tout-Puiſſant & ſage : J’enſeigne ces paraboles au peuple, & perſonne ne les comprend que les ſages. Veritablement Dieu a creé le Ciel & la Terre, c’eſt une marque de ſa toute-Puiſſance aux vray-croyans. Enſeigne-leur le livre qui t’a eſté inſpiré, faits tes oraiſons au temps ordonné, les oraiſons deſtournent les hommes du peché, te ſouvenir de Dieu eſt la meilleure œuvre que tu puiſſes faire, il ſçait tout ce que les hommes font ; diſputez avec douceur contre ceux qui ont connoiſſance de la loy eſcrite, excepté contre les impies qui ſont entre eux ; dites leur, nous croyons en ce qui vous a eſté enſeigné, & en ce qui nous a eſté enſeigné, voſtre Dieu & le noſtre eſt un ſeul Dieu, nous ſommes reſignez à ſa, divine volonté; Nous t’avons envoyé l’Alcoran comme nous leur avons envoyé l’ancien Teſtament, ceux qui ſçavent l’ancien Teſtament croyent en la verité de l’Alcoran, tu ne l’as pas eſcrit de ta main, ſi tu l’avois eſcrit tu aurois mis en doute ceux qui le veulent aneantir ; certainement il contient & enſeigne intelligiblement les commandemens de la loy, perſonne ne l’abjure que les infidelles : ils ont dit, nous ne croirons pas en ce livre ſi Dieu ne fait en luy quelque miracle : dis leur, les miracles procedent de Dieu, je ne ſuis envoyé que pour preſcher les tourmens de l’Enfer ; Ne leur ſufit-il pas que nous t’ayons envoyé l’Alcoran pour les inſtruire ? il contient les effects de ma miſericorde, & les preceptes neceſſaires pour leur ſalut : dis leur, c’eſt aſſez que Dieu ſoit teſmoin de mes actions entre vous et moy, il ſçait tout ce qui eſt au Ciel & en la Terre ceux qui croyent aux Idoles ne croyent pas en Dieu ſont gens perdus. Ils te preſſent de leur faire voir la punition de leurs crimes, ſi ſon temps eſtoit venu ils la reſſentiroient bien-toſt, ils l’a reſſentiront lors qu’ils y penſeront le moins, mais ils ne le ſçavent pas, ils te preſſeront de la leur faire voir; dis leur, l’Enfer eſt preparé pour les infidelles: Lorſqu’ils ſeront plongez dans les tourments par deſſus leurs teſtes & deſſoubz leur pieds, on leur dira : gouſtez la punition que vous avez meritée. O peuple qui croyez, la terre eſt aſſez large & aſſez ſpacieuſe pour vous eſloigner des meſchans, n’adore que moy ſeul ; toutes les creatures mourront, & ſeront aſſemblées devant moy pour eſtre jugées : Les vray-croyans qui feront de bonnes œuvres habiteront dans le Paradis ou coulent pluſieurs fleuves, où eſt la recompenſe des gens de bien, de ceux qui perſeverent à bien faire, & qui ſont patients en leur affliction, & qui le confient en leur Seigneur. Combien y-a-t’il d’animaux qui n’ont rien pour vivre ? Dieu les nourrit & vous auſſi, il entend tout & ſçait tout. Si tu demande aux infidelles qui a creé le Ciel & la Terre, le Soleil & la Lune, ils diront que c’eſt Dieu : Pourquoy donc nient-ils ſon unité ? Dieu enrichy & appauvry qui bon luy ſemble, il ſçait tout; ſi tu leur demande qui fait deſcendre l’eau de la pluye du Ciel pour donner vie à la terre ü apres ſa mort, ils diront que c’eſt Dieu ; Dis leur, loüé ſoit Dieu que vous l’advoüez ; neantmoins la plus grande partie des hommes ne le comprennent pas. La vie de ce monde n’eſt que jeu & vanité, la vie eſt dans le Paradis s’ils le ſçavent connoiſtre. Lorſqu’ils entrent dans un navire & qu’ils voyent la tourmente, ils invoquent un ſeul Dieu & proteſtent de profeſſer ſa loy, & lorſqu’il les a ſauvez en terre ils ſont ingrats de ſa grace & retournent dans leur idolaſtrie, ils connoiſtront trop tard leur erreur : Ne ſçavent-ils pas que nous avons eſtably dans la Meque toute ſorte de ſeureté & de franchiſes ? & qu’on ravit les hommes à l’entour d’eux pour les tuer & pour faire des eſclaves ? Croyent-ils aux choſes inutiles ? ſeront-ils ingrats des graces de Dieu ? qui eſt plus impie que celuy qui blaſpheme contre Dieu & qui impugne la verité connuë ? n’y a-t-il point de lieu en Enfer pour les impies ? Je conduiray au droict chemin ceux qui combattront pour la foy, Dieu eſt avec ceux qui font bien.