75%.png

L’Alcoran (Traduction de Du Ryer)/47

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Traduction d’
Antoine de Sommaville (p. 485-489).



LE CHAPITRE DU COMBAT,
contenant quatre-vingt huit verſets,
eſcrit à la Meque.


AU Nom de Dieu clement & miſericordieux. Les bonnes œuvres ſont vaines & inutiles aux impies, & à ceux qui empeſchent leur prochain de ſuivre la loy de Dieu, il pardonne les pechez à ceux qui croyent en ce que Mahomet à preſché, c’eſt la verité meſme qui procede de fa divine Majeſté, mais les infidelles ont ſuivy la vanité, & les fidelles ont embraſſé la·verité envoyée de leur Seigneur, ainſi Dieu parle au peuple par parabole; Lors que vous rencontrerez les infidelles en temps de guerre, coupez-leur le col, tuez-les juſques à ce que vous les preniez priſonniers, alors, liez·les, apres-ce où vous leur donnerez liberté, ou vous les mettrez à rançon, juſques à ce que leur party aye mis les armes bas. Si Dieu vouloit, il vous donneroit la victoire ſans combattre, mais il vous veut eſprouver, il conduit dans le Paradis ceux qui ſont tuez pour la deffenſe de ſa loy, & leur donne ſa grace. O vous qui croyez en Dieu, ſi vous protegez la loy de Dieu, Dieu vous protegera, il affermira vos pas, & exterminera les infidelles, parce qu’ils ont meſpriſé ſes commandemens & leurs bonnes œuvres leur ſeront inutiles, ne conſiderent-ils pas quelle a eſté la fin des impies qui les ont precedez & que§ Dieu les a exterminez ? il les exterminera de meſme façon, parce qu’il protege les fidelles, & que les infidelles ſont privez de ſa protection, il fait entrer les gens de bien dans le Paradis, dans des jardins où coulent pluſieurs fleuves. La punition des impies eſt quelquefois differée dans le monde, ils vivent comme des beſtes, mais le Feu d’Enfer eſt preparé pour les punir ; combien avons nous ruiné de villes plus fortes & plus riches que celleſ[1] d’où on t’a fait ſortir ? elles n’ont point trouvé de protection. Ceux qui embraſſent la loy de Dieu, ſont ils ſemblables à ceux qui ſuivent leurs appetits ? Dieu a promis le Paradis à ceux qui ont ſa crainte devant les yeux, il y a dans le Paradis des fleuves d’eau qui ne reçois point d’alteration, il y a des fleuves de lait qui ne ſe corrompt jamais, il y a des fleuves de vin ſavoureux & delicieux au gouſt, il y a des fleuves de miel pur & net, il y a des fruicts de toute ſorte, & la grace de Dieu pour ceux qui obeyront a ſes commandemens, les meſchans demeureront eternellement dedans le feu d’Enfer, où ils bevront un breuvage boüillant qui leur bruſlera les entrailles. ll y a des perſonnes entre les infidelles qui eſcoutent ce que tu preſche, lors qu’ils ſont eſloignez de toy, leurs Docteurs leur demandent ce que tu as dit du jour du Jugement ; Dieu a endurcy le cœur de telles gens, & ne ſuivront jamais que leurs paſſions. Dieu augmente les graces de ceux qui obeïſſent à ſes commandemens, & les fortifie en leur perſeverance ; Les infidelles attendront-ils que le jour du Jugement les ſurprenne ? Les ſignes de ce jour ont deſja paru, ce jour le repentir leur ſera inutile, Il n’y a point de Dieu que Dieu, demande luy pardon de ton peché, & pour ceux & celles qui croyent en ſa loy, il ſçait ce qu’ils font de jour & de nuit ; Si le Chapitre du lieu où ſe rend la Juſtice n’euſt eſté envoyé, & qu’il n’euſt fait mention des combats, tu aurois veu ceux qui doutoient de la loy te regarder avec des yeux troubles à cauſe de la peur qu’ils ont de mourir ; Enſeigne leur l’obeïſſance, & leur parle avec civilité S’ils euſſent crû et obey, lors qu’on leur a ordonné de combattre ils auraient fait une bonne œuvre. Avez-vous deſobey ? avez vous quitté la loy de Dieu pour ſalir la terre ? & pour vous priver de ſa miſericorde ? Dieu rend ſourds & aveugles ceux qu’il maudit, & ne comprennent pas la verité de l’Alcoran. Ont-ils le cœur fermé ? Ceux qui ſont retournez dans leur impieté apres avoir cognu le droict chemin, ont eſté tentez du Diable, & particulierement lors qu’ils ont dit aux infidelles qu’ils leur obeyroient en quelque choſe, Dieu ſçait tous leurs ſecrets, que deviendront-ils lors que les Anges les feront mourir, il les battront par devant & par derriere, parce qu’ils ont encouru la colere de Dieu, & qu’ils ont meſpriſés ſes commandemens, leurs bonnes œuvres leur ſeront inutilles, penſent ils que Dieu ne mette jamais leur malice en evidence ? Si tu veux je te la feray voir, tu les cognoiſtras à leur fizionomie, tu les cognoiſtras à leur voix & à leur parole ; Dis leur, Dieu ſçait tout ce que vous faites, il vous eſprouvera pour faire cognoiſtre les fidelles & les infidelles. Les impies qui empeſchent le peuple de ſuivre le chemin de ſalut, qui contrediſent au Prophete apres avoir eu la cognoiſſance de la loy de Dieu, ne font pas de mal à ſa divine Majeſté, leurs actions ſont vaines & inutiles. O vous qui croyez obeiſſez à Dieu & à ſon Prophete, & ne rendez pas vos bonnes œuvres inutiles par la deſobeiſſance, il ne pardonne pas aux impies qui devoyent le peuple du chemin de ſalut, & qui meurent dans leur impieté ; Ne ſoyez ny laches ny pareſſeux, vous ſerez victorieux, Dieu eſt avec vous. Il ne vous privera pas de recompenſe, la vie de ce monde eſt un joüet & un abus, ſi vous croyez en Dieu, & ſi vous avez ſa crainte devant les yeux, il vous recompenſera de vos bonnes œuvres, il ne vous demandera pas compte de vos richeſſes, ſ’il vous en demande, c’eſt pour vous empeſcher d’eſtre avaricieux, & pour bannir l’uſure d’entre ceux qui croyent en ſa loy ; O peuple, ils vous eſt ordonné de faire quelque deſpenſe pour l’amour de Dieu ; Celuy qui ſera avaricieux & chiche en cette occurrence ſera avaricieux & chiche envers ſoy-mesme. Dieu eſt riche & vous eſtes pauvres, ſi vous meſpriſez ſa loy, il créera d’autres perſonnes en voſtre place qui ne feront pas comme vous.

  1. C’eſt la Meque.