L’Antisémitisme (Lazare)/Table

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Léon Chailley (p. tdm-420).

TABLE DES MATIÈRES


Préface. V


LES CAUSES GÉNÉRALES DE L'ANTISÉMITISME


L’exclusivisme. — Le culte politico-religieux. — Iahvé et la Loi. — Ordonnances civiles et ordonnances religieuses. — Les colonies juives. — Le Talmud. — La théorie du peuple élu. — L’orgueil juif. — La séparation d’avec les nations. — La souillure. — Pharisiens et Rabbanites. — La foi, la tradition et la science profane. — Le triomphe des Talmudistes. — Le patriotisme juif. — La patrie mystique. — Le rétablissement du royaume d’Israël. — L’isolement du Juif. 1


L’ANTIJUDAÏSME DANS L’ANTIQUITÉ


Les Hyksos. — Aman. — L’antisémitisme dans la société antique. — En Égypte : Manéthon, Cherémon, Lysimaque. — L’antisémitisme à Alexandrie. — Les Stoïciens : Posidonius, Apollonius Molo. — Appion, Josèphe et Philon : le Traité contre les Juifs, le Contre Appion et la Légation à Caïus, — Les Juifs à Rome. — L’antisémitisme romain. — Cicéron élève d’Appion et le Pro Flacco. — Perse, Ovide et Pétrone. — Pline, Suétone et Juvénal. — Sénèque et les Stoïciens. — Mesures gouvernementales. — Antisémitisme à Antioche et en Ionie. — Antisémitisme et antichristianisme. 22


L’ANTIJUDAÏSME DANS l’ANTIQUITÉ CHRÉTIENNE, DEPUIS LA FONDATION DE L’ÉGLISE JUSQU’A CONSTANTIN


L’Église et la Synagogue. — Les privilèges juifs et les premiers chrétiens. — L’hostilité juive. — Le patriotisme judaïque. — Le prosélytisme chrétien et les rabbins. — Attaques contre le christianisme. — Les apostats et les malédictions. — Etienne et Jacques. — Les influences juives combattues. — Pagano-christianisme et judéo-christianisme. — Pierre et Paul. — Les hérésies judaïsantes. — Les Ebionites, les Elkasaïtes, les Nazaréens, les Quartodécimans. — La gnose et l’Alexandrinisme juif. — Simon le Magicien, les Nicolaïtes et Gérinthe. — Les premiers écrits apostoliques et les tendances des judaisants. — Les Épîtres aux Colossiens et aux Ephésiens, les Pastorales, la IIe Épître de Pierre, l’Épître de Jude, l’Apocalypse. — La Didaché, l’Épitre à Barnabé, les sept Epîtres d’Ignace d’Antioche. — Les Apologistes chrétiens et l’exégèse juive. — La lettre à Diognète. — Le testament des douze Patriarches. — Justin et le Dialogue avec Tryphon. — Ariston de Pella et le Dialogue de Jason avec Papiscus. — L’expansion chrétienne et le prosélytisme juif. — Les rivalités et les haines ; les persécutions ; l’affaire de Polycarpe. — Les polémiques. — La Bible, les Septante, la version d’Aquila et les Hexaples. — Origène et le rabbin Simlaï. — Abbahu de Césarée et le médecin Jacob le Minéen. — Le « Contre Celse » et les railleries juives. — L’antijudaisme théologique. — Tertullien et le De adversus Judaeos. — Cyprien et les trois livres contre les Juifs. — Minucius Félix, Commodien et Lactance. Constantin et le triomphe de l’Église. 40


L’ANTISÉMlTISME DEPUIS CONSTANTIN JUSQU’AU HUITIÈME SIÈCLE


L’Église triomphante. — La décadence du Judaïsme. — La Pâque et les hérésies judaïsantes. — La Judaïsation. — Le Concile de Nicée. — L’antijudaïsme théologique se transforme. — La fin des Apologies. — Antijudaïsme des Pères et du clergé. — Les Insultes. — Hosius, le pape Sylvestre, Eusèbe de Césarée, Grégoire de Nysse et saint Augustin. — Saint Ambroise, saint Jérôme et saint Cyrille de Jérusalem. — Saint Jean Chrysostome. — Les écrivains ecclésiastiques. — L’édit de Milan et les Juifs. — Prosélytisme juif et prosélytisme chrétien. — Les Juifs, l’Église et les empereurs chrétiens. — Action de l’Église sur la législation impériale. — Les lois romaines. — Les vexations contre les Juifs. — Les mouvements populaires. — La défense des Juifs, leurs révoltes. — Isaac de Sepphoris et Natrona. — Benjamin de Tibériade et la conquête de la Palestine. — Julien l’Apostat et la nationalité juive. — Les Juifs parmi les peuples. — Généralisation de l’antijudaïsme. — En Perse. — Les mages, les docteurs juifs et les académies juives. — En Arabie. — L’influence des Juifs dans le Yemen. — La victoire du Mahométisme et les persécutions contre les Juifs. — L’Espagne et les lois wisigothiques. — Les Burgondes. — Les Francs et la législation romaine. — Le droit canonique, les conciles et le Judaïsme. — La situation des Juifs, leur attitude. — Le Catholicisme. 63


L’ANTIJUDAÏSME DU HUITIÈME SIÈCLE A LA RÉFORME


Expansion du christianisme. — Diffusion des Juifs parmi les nations. — Constitution des nationalités. — Le rôle des Juifs dans la Société. — Les Juifs et le commerce. — L’or et les Juifs. — L’amour de l’or et du négoce acquis par les Juifs. — Le Juif colon et émigrant. — L’Église et l’usure. — Naissance du patronat et du salariat. — Transformation de la propriété. — La révolution économique et la recherche de l’or. — L’instinct de la domination. — L’or et l’exclusivisme juif. — Maïmonide et l’obscurantisme. — Salomon de Montpellier. — Ben-Adret, Asther ben Yehiel et Jacob Tibbon. — Le More Neboukhim. — Abaissement intellectuel et moral des Juifs. — Le Talmud. — Influence de cet abaissement sur la condition sociale des Juifs. — Transformation de l’antijudaïsme. — Les causes sociales, les causes religieuses, leur combinaison. — Le peuple et les Juifs. — Les Pastoureaux, les Jacques et les Armleder. — Les rois et les Juifs. — Les moines et l’antijudaïsme. — Pierre de Cluny, Jean de Capistrano et Bernardin de Feltre. — L'Église et l'antijudaïsme théologique. — Christianisme et mahométisme. — Les Albigeois, les Hérétiques d’Orléans, les Pasagiens. — Les hérésies et la judaïsation. — Les Hussites. — L’Inquisition. — La bourgeoisie et les Juifs. — La législation ecclésiastique et la législation civile contre le Juifs. — Les controverses et la condamnation du Talmud. — Les vexations. — Les expulsions. — Les massacres. — La situation des Juifs et celle du peuple. — La relativité des souffrances juives. — La Réforme et la Renaissance. 97


L'ANTIJUDAÏSME DEPUIS LA RÉFORME JUSQU’A LA RÉVOLUTION FRANÇAISE


Situation des Juifs aux débuts du seizième siècle. — Défaite des Maures. — Expulsion d’Espagne. — Adoucissement des mœurs. — Les dernières persécutions. — L’Inquisition en Portugal. — La Renaissance et la Réforme de l’Église. — Les attaques contre la Primauté romaine. — Les Humanistes et le Talmud. — Reuchlin et Pfefferkorn. — La Réforme et l’Esprit juif. — La Bible. — Luther et les Juifs. — Transformation de la question sociale et de la question religieuse. — Les guerres des Paysans. — Les Juifs ne sont plus les principaux ennemis de l'Église. — L’Ètat chrétien. — Le catholicisme, les réformés et les Juifs. — Les papes et le Judaïsme. — Les mesures contre le Talmud et les conversions. — La législation antijuive. — Les vexations et les avanies. — L’antijudaïsme dogmatique. — Le rappel des Juifs. — Les Juifs en Europe au dix-huitième siècle. — Les Juifs en Hollande, en Angleterre, en Pologne et en Turquie. — Les Juifs portugais en France. — État intellectuel et moral des Juifs. — Cabbalisme et Messianisme. — Sabbataï Zévi et Franck. — Les sectes mystiques : les Hassidim et les Néo-Hassidim, les Donméh et les Trinitaires. — Le Talmudisme. — Joseph Caro et le Schulchan-Aruch ; le Pilpoul. — La réaction juive contre le Talmud. — Mardochée-Kolkos, Uriel da Costa, Spinoza. — Mendelshonn, le Méassef et l’émancipation juive. — La philosophie humanitaire et les Juifs. — L'état social et les Juifs. — Les objections économiques et les objections politiques. — Maury et Clermont-Tonnerre ; Rewbel et Grégoire. — La Révolution. — L’entrée des Juifs dans la société. 132


LA LITTÉRATURE ANTIJUDAÏQUE ET LES PRÉJUGÉS


L’antijudaïsme scripturaire et ses formes. — L’autijudaïsme théologique. — La transformation de l’Apologétique chrétienne. — La judaïsation et ses ennemis. — Anselme de Cantorbéry, Isidore de Séville. — Pierre de Blois. — Alain de Lille. — L’étude des livres juifs. — Raymond de Penaforte et les dominicains. — Raymond Martin et le Pugio Fidei, — Nicolas de Lyra et son influence. — La littérature antijuive théologique et les conversions. — Nicolas de Cusa. — Les convertis juifs et leur rôle. — Paul de Santa Maria, Alphonse de Valladolid. — L’antitalmudisme et les convertis : Pfefferkorn. — Les controverses sur le Talmud et la religion juive. — Controverses de Paris, de Barcelone et de Tortose. — Nicolas Donin, Pablo Christiani et Jérôme de Santafé. — Les Extractiones Talmut, — L’antijudaïsme social. — Agobard, Amolon, Pierre le Vénérable, Simon Maiol. — L’antijudaïsme polémique. — Alonzo da Spina. — Le livre de l'Alboraïque. — Pierre de l’Ancre. — Francisco de Torrejoncillo et la Centinela contra Judios. — L’antijudaïsme polémique et les préjugés. — Les Juifs et les races maudites. — Juifs, Templiers et sorciers. — Le meurtre rituel. — La défense des Juifs. — Jacob ben Ruben, Moïse Cohen de Tordesillas, Semtob ben Isaac Schaprut. — La littérature polémique juive en Espagne au quinzième siècle. — l’antichristianisme. — Hasdaï Crescas et Joseph ibn Schem Tolb. — Les attaques contre le Nouveau-Testament. — Les Nizachon et le Livre de Joseph le Zélateur, — Le Toledot Jeschu. — Attaques contre les apostats. — Isaac Pulgars, Don Vidal ibn Labi. — Transformation de l’antijudaïsme scripturaire au dix-septième siècle. — Les convertisseurs. — Les Hébraïsants et les exégètes : Bauxtorf et Richard Simon. — Wagenseil, Voetius, Bartolocci. — Eisenmenger. — John Dury. — Parenté et similitude des ouvrages antijuifs : les imitateurs. — L’antijudaïsme littéraire ancien et l’antisémitisme moderne. — Leurs affinités. 158


L’ANTIJUDAÏSME LÉGAL MODERNE


Le Judaïsme émancipé. — La situation des Juifs dans la société. — L’usure et les affaires d’Alsace. — Napoléon et l’organisation administrative de la religion juive. — Le grand Sanhédrin. — Les lois restrictives et la libération progressive en France. — L’émancipation en Hollande. — L’émancipation en Italie et en Allemagne. — La réaction antinapoléonienne et les Juifs. — La renaissance de la législation antijuive. — Les mouvements populaires. — L’émancipation en Angleterre. — En Autriche. — La Révolution de 1848 et les Juifs. — La fin de l’antijudaîsme légal en Occident. — L’antijudaïsme oriental. — Les Juifs en Roumanie. — Les Juifs russes. — Les persécutions. — Question sociale et question religieuse. 193


L’ANTISÉMITISME MODERNE ET SA LITTÉRATURE


Le Juif émancipé et les nations. — Les Juifs et la Révolution économique. — La bourgeoisie et le Juif. — La transformation de l’antijudaïsme. — Antijudaïsme et antisémitisme. — Antijudaïsme instinctif et antisémitisme raisonné. — L’antijudaïsme légal et l’antisémitisme scripturaire. — Classification de la littérature antisémitique. — L’antisémitisme chrétien et l’antijudaïsme du moyen âge. — L’antitalmudisme. — Gougenot des Mousseaux, Chiarini, Rohling. — L’antisémitisme christiano-social. — Barruel, Eckert, Don Deschamps. — Chabeauty. — Edouard Drumont et le pasteur Stœcker. — L’antisémitisme économique. — Fourier et Proudhon ; Toussenel, Capefigue, Otto Glagau. — L’antisémitisme ethnologique et national. — L’Hégélianisme et l’idée de race. — W. Marr, Treitschke, Schœnerer. — L’antisémitisme métaphysique. — Schopenhauer et Stirner. — Duhring, Nietsche et l’antisémitisme antichrétien. — L’antisémitisme révolutionnaire. — Gustave Tridon.— Les griefs des antisémites et les causes de l’antisémitisme. 222


LA RACE


Le grief ethnologique. — L’inégalité des races. — Sémites et Aryens. — La supériorité aryenne. — La lutte des Sémites et des Aryens. — L’apport sémitique dans les civilisations dites aryennes. — La colonisation sémitique. — Les premières années de l’ère chrétienne et les judéo-chrétiens. — Les éléments juifs dans les nations européennes. — L’idée de race chez le Juif. — La supériorité juive. — Les origines de la race juive. — Les éléments étrangers dans la race juive. — Le prosélytisme juif. — Dans l'antiquité païenne. — Après l’ère chrétienne. — Les infiltrations ouroaltaïques dans la race juive. — Les Khazars et les peuples du Caucase. — Les diverses variétés de Juifs. — Dolichocéphales et Brachycéphales. — Askenazim et Séphardim. — Juifs de Chine, de l’Inde, d’Abyssinie. — La modification par le milieu et par la langue. — L’unité juive. — La nationalité. 246


NATIONALISME ET ANTISÉMITISME


Les Juifs dans le monde. — Race et nation. — Les Juifs sont-ils une nation ? — Le milieu, les lois, les coutumes. — La religion et les rites. — La langue et la littérature. — L’esprit juif. — Le Juif croit-il à sa nationalité ? — La restauration de l’Empire juif. — Le chauvinisme juif. — Le Juif et les étrangers à sa loi. — Le Talmud est-il antisocial ? — Autrefois et aujourd’hui. — La permanence des préjugés. — L’exclusivisme juif et la permanence du type. — Le principe des nationalités au dix-neuvième siècle. — En Allemagne et en Italie. — En Autriche, en Russie et dans l’Europe Orientale. — Le Pangermanisme et le Panslavisme. — L’idée de nationalité, le Juif et l’antisémitisme. — Les éléments hétérogènes dans les nations. — Élimination ou absorption. — L’Égoïsme national. — Conservation ou transformation. — Les deux tendances. — Le Patriotisme et l’Humanitarisme. — Nationalisme, internationalisme et antisémitisme. — Le cosmopolitisme juif et l’idée de patrie. — Les Juifs et la Révolution. 273


L’ESPRIT RÉVOLUTIONNAIRE DANS LE JUDAÏSME


Communisme et Révolution. — L’agitation juive. — L’optimisme et l’eudémonisme d’Israël. — Les théories sur la vie et sur la mort. — L’immortalité de l’âme et la résignation. — Le matérialisme et la haine de l’injustice. — L’idée de contrat dans la théologie juive. — L’idée de justice. — Les prophètes et la justice. — Le retour de Babylone, les Ebionims et les Avanims. — La conception de la divinité. — Autorité divine et gouvernement terrestre. — Les Zélateurs et l’anarchisme. — L’égalité humaine. — Le Riche et le Mal. — Le Pauvre et le Bien. — Le Iahvéisme et la Liberté. — Le libre arbitre, la raison humaine et la puissance divine. — L’individualisme juif. — La subjectivité juive et le sentiment du moi. — L’idéalisme hébraïque. — L’idée de Justice, l’idée d’Égalité, l’idée de Liberté et leur réalisation possible. — Les temps messianiques. — Le Messie et la révolution. — L’instinct révolutionnaire et le talmudisme. — Les Juifs modernes et la révolution. 303


LES JUIFS ET LES TRANSFORMATIONS DE LA SOCIÉTÉ. — LES CAUSES POLITIQUES ET RELIGIEUSES DE l’ANTISÉMITISME


Les Juifs agents révolutionnaires. — Le Juif du moyen âge et l’incrédulité. — Le rationalisme juif et la foi chrétienne. — Les Juifs et les sociétés secrètes. — Les Juifs dans la Révolution française et dans les révolutions du siècle. — Les Juifs et le socialisme. — Les transformations politiques, sociales et religieuses de la société contemporaine. — Les griefs des conservateurs et l’antisémitisme. — Le Juif perturbateur et dissolvant. — La judaïsation des peuples chrétiens et l’affaiblissement de la foi. — Le Juif est-il encore antichrétien ? — La persistance des préjugés contre les Juifs. — Le meurtre rituel. — Les Juifs et le Talmud. — La Synagogue et l’indifférence religieuse chez les Juifs. — Les Juifs émancipés. — Les Juifs, le libéralisme et l’anticléricalisme. — Le judaïsme et l’État chrétien. — La lutte moderne. — Esprit conservateur et esprit révolutionnaire. — Tradition et transformation. — L’âge de transition et l’antisémitisme. — Le Juif dans la société. 328


LES CAUSES ÉCONOMIQUES DE L’ANTISÉMITISME


L’antisémitisme économique. — Les griefs. — Le grief moral. — La malhonnêteté juive. — L’astuce et la mauvaise foi du Juif. — La corruption talmudique. —— Les mesures restrictives et la fourberie juive. — La dégradation par le mercantilisme et l’usure. — L’or et l’abaissement moral. — Le grief économique. — Le Juif et l’état social actuel. — La part du Juif dans la constitution de la société capitaliste. — Le Juif agioteur et industriel. — Le Juif détenteur du capital. — Comment le Juif pâtit de l’état actuel. — Les Juifs prolétaires, en Europe et en Amérique. — Les Juifs dans la classe bourgeoise. — La suprématie relative du Juif. — Les causes de cette suprématie. — L’appui mutuel et l’individualisme bourgeois. — La solidarité juive. — Comment elle naquit dans l’antiquité. — Les synagogues. — Le moyen âge. — Les ghettos, — Les temps modernes. — Le Kahal des pays d’Orient. — Les minorités de l’Occident et la solidarité de classes. — L’opposition des formes du capital et l’antisémitisme. — Capital agricole et capital industriel. — L’agio juif et la petite bourgeoisie commerçante. — La concurrence et l’antisémitisme. — Concurrence capitaliste et concurrence ouvrière. — Les préventions contre les Juifs et l’antisémitisme économique. — L’antisémitisme et les luttes intestines du capital. 363


LES DESTINÉES DE l’ANTISÉMITISME


Les causes de l’antisémitisme. — L’antisémitisme actuel et l’antijudaïsme d’autrefois. — La cause permanente. — Le Juif étranger et les manifestations de l’antisémitisme. — Le Juif et l’assimilation. — Le Juif et les milieux. — Les modifications du type juif. — La disparition des constantes extérieures. — La disparition des constantes intérieures. — L’état religieux de la synagogue contemporaine. — L’extinction et la ruine du talmudisme. — Le Juif est un élément absorbé. — La disparition du préjugé religieux contre le Juif. — L’affaiblissement du particularisme et de l’exclusivisme national. — Les progrès du cosmopolitisme. — L’antisémitisme et les transformations économiques. — La lutte contre le capital. — L’union des capitalistes. — Le capital et la révolution. — Les antisémites auxiliaires de la révolution. — La fin de l’antisémitisme. 389