L’Encyclopédie/1re édition/ACCORDOIR

La bibliothèque libre.
Aller à la navigation Aller à la recherche
Texte établi par D’Alembert, Diderot (Tome 1p. 80).

ACCORDOIR, s. m. c’est un outil ou instrument dont les Luthiers & Facteurs se servent pour mettre d’accord les instrumens de Musique. Cet outil est différent suivant les différens instrumens qu’on veut accorder. L’accordoir du clavecin est de fer ; il a la forme d’un petit marteau, dont le manche est creusé de façon à pouvoir y faire entrer la tête des fiches, afin de tendre ou lâcher les cordes de l’instrument, & par ce moyen en hausser ou baisser les tons. Voyez Accord, Accordoir d’orgue, & les Figures, Planches d’orgues.

Accordoirs, s. m. pl. ces instrumens qui servent aux Facteurs d’orgues pour accorder les tuyaux d’étain & de plomb de l’espece des tuyaux de mutation, sont des cones de cuivre creux représentés, Fig. 49. Planches d’orgue, & Fig. 49. n°. 2.

Les premiers ABC servent pour les plus gros tuyaux, & les seconds abc qui ont une poignée, servent pour les moindres. On élargit l’ouverture des tuyaux en faisant entrer la pointe du cone dedans jusqu’à ce que le tuyau soit baissé au ton convenable ; lorsqu’au contraire le tuyau se trouve trop bas, on le fait monter en le coëffant du cone concave pour resserrer l’ouverture.