L’Encyclopédie/1re édition/ALBANOIS

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Texte établi par D’Alembert, Diderot (Tome 1p. 244).
◄  ALBANO
ALBANOISE  ►

ALBANOIS, adj. pris subst. (Théolog.) hérétiques qui troublerent dans le VII. siecle la paix de l’Eglise. Ils renouvellerent la plûpart des erreurs des Manichéens & des autres hérétiques qui avoient vécû depuis plus de trois cens ans. Leur premiere rêverie consistoit à établir deux principes, l’un bon, pere de jesus-Christ, auteur du bien & du nouveau Testament ; & l’autre mauvais, auteur de l’ancien Testament, qu’ils rejettoient en s’inscrivant en faux contre tout ce qu’Abraham & Moyse ont pû dire. Ils ajoûtoient que le monde est de toute éternité ; que le Fils de Dieu avoit apporté un corps du ciel ; que les Sacremens, à la réserve du Baptême, sont des superstitions inutiles ; que l’homme a la puissance de donner le Saint-Esprit ; que l’Église n’a point le pouvoir d’excommunier, & que l’enfer est un conte fait à plaisir. Prateole Gautier dans sa chron. (G)