L’Encyclopédie/1re édition/ARCHIVES

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Texte établi par D’Alembert, Diderot (Tome 1p. 619).
◄  ARCHITRAVE
ARCHIVIOLE  ►

ARCHIVES, s. f. (Hist. mod.) se dit d’anciens titres ou chartres qui contiennent les droits, pretensions, priviléges & prérogatives d’une maison, d’une ville, d’un royaume. Il se dit aussi du lieu ou l’on garde ces titres ou chartres. Ce mot vient du Latin, arca, coffre, ou du Grec ἀρχαῖον, dont Suidas se sert pour signifier la même chose : on trouve dans quelques auteurs Latins archarium. On dit les archives d’un collége, d’un monastere. Les archives des Romains étoient conservées dans le temple de Saturne, & celles de France le sont dans la chambre des comptes. Dans le Code on trouve qu’archivum publicum vel armarium étoit le lieu ubi acta & libri exponebantur. Cod. de fid. instrum. auth. ad hæc XXX. quest. j. (H)