L’Encyclopédie/1re édition/CAMOUFLET

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Texte établi par D’Alembert, Diderot (Tome 2p. 573).
◄  CAMONICA
CAMP  ►

CAMOUFLET, s. m. Donner un camouflet, dans l’Art militaire, c’est chercher à étouffer ou écraser le mineur ennemi dans sa galerie.

Le camouflet se donne de différentes façons, suivant la distance de l’éloignement & de la ligne de moindre résistance. Voici la plus commune.

Si le mineur est bien voisin, on se sert pour lui donner le camouflet d’une bombe de douze pouces chargée avec sa fusée. On la loge dans un trou du côté du parvis opposé au mineur qu’on veut étouffer ; on regarnit le trou ; on le couvre d’un ou de plusieurs bouts de madriers que l’on arcboute bien solidement contre le côté opposé ; on remplit le bout du rameau ou de la galerie, que l’on arcboute encore à proportion de la résistance qu’elle doit faire. Avant de faire cette opération, on met le saucisson avec son auget, qui commence à la fusée jusqu’à la sortie de l’étançonnement, de la même maniere qu’on en use pour mettre le feu au fourneau, ou à la chambre des mines. On met le feu au saucisson, & le mineur ennemi se trouve étouffé par le renversement des terres, le manque d’air, & la fumée dont il est accablé. Voyez Mine. (Q)