L’Encyclopédie/1re édition/DIAPHORESE

La bibliothèque libre.
Aller à la navigation Aller à la recherche
◄  DIAPHRAGME
DIAPHTORE  ►

DIAPHORESE, s. f. διαφόρησις, terme de Medecine, qui signifie en général toute évacuation qui peut se faire par l’habitude du corps humain, c’est-à-dire par tous les pores, tant de la peau que de la surface des parties internes exposées au contact de l’air, & autres qui n’y sont pas exposées ; ainsi il comprend toute sorte de transpiration, soit celle qui se fait sous forme insensible, soit celle qui se fait sous forme sensible, au moyen desquelles la plus grande partie de l’humeur lixivielle est séparée du sang & des autres fluides ; & l’excrétion s’en fait hors du corps, comme d’une matiere qui est réellement excrémentitielle, & qui ne pourroit pas rester mêlée avec la masse des humeurs sans la vicier, & déranger en conséquence notablement les fonctions.

Ainsi on appelle diaphorétiques, les remedes propres à rétablir la transpiration dans son état naturel, lorsqu’elle est diminuée ou supprimée. On appelle aussi sudorifiques ces mêmes remedes, lorsqu’ils ont plus particulierement la propriété de rendre la transpiration sensible & abondante, selon qu’il est nécessaire dans certains cas. Voy. Sudorifique, & surtout Sueur & Transpiration. (d)