L’Encyclopédie/1re édition/FERRARE

La bibliothèque libre.
Aller à la navigation Aller à la recherche
◄  FERRANT
FERRE  ►

FERRARE, (Géog.) ville d’Italie, qui n’a porté ce titre que dans le vij. siecle, capitale du duché de même nom, dans l’état ecclésiastique, avec un évêché qui ne releve que du pape. Elle a de belles églises, & une bonne citadelle que Clement VIII. a fait bâtir, & qui lui coûta, dit-on, deux millions d’écus d’or. Ferrare autrefois florissante, ainsi que tout le Ferrarois, est entierement déchue de sa splendeur, depuis qu’elle a passé avec le duché en 1597 sous la domination du saint siége, qui n’y entretient qu’un légat, chef de la police & de la justice du pays. En effet cette ville est aujourd’hui si pauvre, qu’elle a plus de maisons que d’habitans. Elle est située sur la plus petite branche du Pô, à dix lieues nord-est de Bologne, quinze nord-ouest de Ravenne, vingt-huit nord-est de Florence, soixante-seize nord-ouest de Rome. Long. 29d 11′ 30″. lat. 44d 54′ 0″.

Entre les illustres personnages, dont elle a été la patrie avant la fin de ses beaux jours, on compte avec raison Giraldi, Guarini, Riccioli, & le cardinal Bentivoglio.

Lilio Gregorio Giraldi né en 1478, mort en 1552, s’est distingué par son histoire des dieux des payens, par celle des poëtes de son tems, & par son invention des trente nombres épactaux ; mais ce savant éprouva toutes sortes de malheurs pendant le cours de sa vie, & son mérite le rendoit digne d’une plus heureuse destinée.

Baptiste Guarini né en 1537, mort en 1612, passa ses jours dans le trouble des négociations & des changemens de maîtres, après avoir immortalisé son nom par sa tragi-comédie pastorale, le Pastor Fido qui fut représenté en 1570 pour la premiere fois à la cour de Philippe II. roi d’Espagne, avec une grande magnificence.

Jean-Baptiste Riccioli jésuite, né en 1598, mort en 1671, s’est fait connoître par ses ouvrages astronomiques & chronologiques.

Guy Bentivoglio cardinal, né en 1579, mort en 1644, au moment qu’il alloit être élevé sur le throne pontifical, a rendu sa plume célebre par son histoire des guerres civiles de Flandre, ses lettres, & ses mémoires qui sont des modeles de diction. (D. J.)