L’Encyclopédie/1re édition/GANCHE

La bibliothèque libre.
Aller à la navigation Aller à la recherche
◄  GANACHE
GAND  ►

GANCHE, s. m. (Hist. mod.) sorte de potence dressée pour servir de supplice en Turquie. Le ganche est une espece d’estrapade dressée ordinairement à la porte des villes. Le bourreau éleve les condamnés par le moyen d’une poulie ; & lâchant ensuite la corde, il les laisse tomber sur des crochets de fer, où ces misérables demeurent accrochés tantôt par la poitrine, tantôt par les aisselles, ou par quelqu’autre partie de leur corps. On les laisse mourir en cet état, & quelques-uns vivent encore deux ou trois jours. On rapporte qu’un pacha passant devant une de ces potences en Candie, jetta les yeux sur un de ces malheureux, qui lui dit d’un ton ironique : Seigneur, puisque tu es si charitable, suivant ta loi, fais-moi tirer un coup de mousquet pour finir cette tragédie. (D. J.)