L’Encyclopédie/1re édition/GNOSIMAQUES

La bibliothèque libre.
Aller à la navigation Aller à la recherche
◄  GNOMONIQUE
GNOSSE  ►

GNOSIMAQUES, s. m. pl. (Hist. ecclésiast.) nom de secte ; hérétiques qui se déclarerent ennemis de toutes les connoissances recherchées de la religion. Ce mot est grec γνωσιμάχος, c’est-à-dire ennemi de la sagesse, des connoissances.

S. Jean Damascene dit que les gnosimaques étoient des gens opposés à toute la gnose du Christianisme, qui disoient que c’étoit un travail inutile de chercher des gnoses dans les saintes Ecritures ; que Dieu ne demandoit autre chose du chrétien que de bonnes œuvres ; qu’il étoit donc beaucoup mieux de marcher avec beaucoup plus de simplicité, & de ne point chercher avec tant de soin tous les dogmes concernant la vie gnostique.

Quelques auteurs prétendent que ce mot a un sens plus particulier, & qu’il signifioit dans les premiers siecles de l’église à-peu-près ce que nous appellons spiritualité ; & la vie gnostique, ce que nous nommons la vie spirituelle. Voy. Gnostiques. Ainsi les Gnosimaques étoient des ennemis des spiritualités, de la vie spirituelle, qui vouloient qu’on se contentât de faire de bonnes œuvres tout simplement, & qui blâmoient les exercices de la vie spirituelle, & ceux qui cherchoient à se perfectionner par des méditations, des connoissances plus profondes de la doctrine & des mysteres de la religion, & des exercices plus sublimes & plus recherchés. Voyez Mystique. Dictionn. de Trévoux & Chambers. (G)