L’Encyclopédie/1re édition/GUIPUSCOA

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
◄  GUIPURE
GUIRLANDE  ►

GUIPUSCOA, (le) Géogr. petite province septentrionale d’Espagne, bornée à l’est par les Basques, au nord par l’Océan, à l’oüest par la Biscaie, au sud par la Navarre. Le pays abonde en tout, excepté en froment : Tolosa en est la capitale.

Ignace de Loyola, fondateur des Jésuites, naquit dans la province de Guipuscoa en 1491, & mourut à Rome en 1556, âgé de soixante-cinq ans ; sa vie est bien singuliere. Né avec un esprit romanesque, entêté de livres de chevalerie, il commença par être page à la cour de Ferdinand, roi d’Espagne, embrassa le parti des armes, fut blessé au siége de Pampelune en 1521, & se dévoüa dans sa convalescence à la mortification. On sait la suite de ses avantures, la maniere dont il s’arma chevalier de la Vierge, son projet de combattre un Maure qui avoit parlé peu respectueusement de celle dont il étoit chevalier ; le parti qu’il suivit d’abandonner la chose à la décision de son cheval, qui prit un autre chemin que celui du Maure ; ses premieres études de latin faites à Salamanque à l’âge de trente-trois ans ; son emprisonnement par l’inquisition ; la continuation de ses études à Paris où il fit sa philosophie au collége de sainte-Barbe, & sa théologie aux Jacobins ; son voyage à Rome en 1537 avec des Espagnols & des François qu’il s’associa pour former une congrégation ; la confirmation de son institut par Paul III. & enfin sa nomination en qualité de premier général de son ordre. Le pape Grégoire XV. a canonisé Ignace de Loyola en 1622 : le P. Bouhours a donné sa vie dans laquelle il le compare à César ; on fait plus de cas de celle du P. Maffei écrite en latin ; c’est peut-être le meilleur livre du jésuite italien, & le moindre du jésuite françois. (D. J.)