L’Encyclopédie/1re édition/MAIGRE, MAIGREUR

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
◄  MAJEUR
MAIL  ►

MAIGRE, MAIGREUR, (Gram.) La maigreur est l’état opposé à l’embonpoint. Il consiste dans le défaut de graisse, & dans l’affaissement des parties charnues. Il se remarque à l’extérieur par la saillie de toutes les éminences des parties osseuses : ce n’est ni un symptome de santé, ni un signe de maladie. La vieillesse amene nécessairement la maigreur. On ne fait aucun excès sans perdre de l’embonpoint ; c’est une suite de la maladie & de la longue diete.

Maigre, Voyez Ombre.

Maigre, (Coupe des pierres.) par analogie à la maigreur des animaux, se dit des pierres dont les angles sont plus aigus qu’ils ne doivent être, de sorte qu’elles n’occupent pas entierement la place à laquelle elles étoient destinées.

Maigre, (Ecriture.) se dit dans l’écriture d’un caractere dont les traits frappés avec timidité, ou trop légerement ou trop obliquement, présentent des pleins foibles & délicats, des liaisons & des déliés de plusieurs pieces.

Maigre, (Jardinage.) se dit d’une terre usée qui demande à se reposer & à être amandée.

Maigre, (Maréchal.) étamper maigre. Voyez Étamper.

Maigre ou Exténué, (Maréchal.) On dit qu’un cheval est exténué, quand son ventre, au lieu de pousser en-dehors, se contracte ou rentre du côté de ses flancs.

Maigre, on dit en Fauconnerie voler bas & maigre.