L’Encyclopédie/1re édition/PÉRIODIQUE

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

PÉRIODIQUE, adj. (Chron. & Astron.) est ce qui termine & renferme une période.

Mois périodique est l’espace de tems où la lune acheve sa période ou son mouvement périodique. Cet espace est 27 jours 7 heures 43 minutes, après lequel elle retourne au même endroit du zodiaque, d’où elle étoit partie au moment de sa conjonction. Voyez Mois & Lunaison.

Périodique se dit en général de ce qui va & revient suivant quelque loi : ainsi on dit que les accès sont périodiques dans les fievres intermittentes.

On appelle aussi ouvrage périodique des ouvrages qui paroissent régulierement à certains intervalles de tems égaux, comme les journaux des savans, les gazettes, &c. (O)

Périodique, en terme de Grammaire & de Rhétorique, se dit d’un style ou d’un discours qui a du nombre ou de l’harmonie, ou qui est composé de périodes travaillées avec art. Voyez Nombre.

Le style périodique a deux avantages sur le style coupé ; le premier, qu’il est plus harmonieux ; le second, qu’il tient l’esprit en suspens. La période commencée, l’esprit de l’auditeur s’engage & est obligé de suivre l’orateur jusqu’au point, sans quoi il perdroit le fruit de l’attention qu’il a donnée aux premiers mots. Cette suspension est très-agréable à l’auditeur, elle le tient toujours éveillé & en haleine : ce qui prouve que le style périodique est plus propre aux discours publics que le style coupé, quoique celui-ci n’en doive pas être exclus, mais le premier doit y dominer.

Périodiques, jeux, (Antiq. greq.) les jeux périodiques étoient ceux qui se célebroient toujours après une certaine révolution d’années, comme les jeux olympiques, les pythiens, les isthmiens & les peméens.