L’Encyclopédie/1re édition/PAROI

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
◄  PAROFFERTE
PAROIR  ►

PAROI, s. f. (Gramm.) mot suranné qui signifie muraille ; il vient de paries : l’Ecriture appelle les hypocrites des parois blanchies. On distingue dans les fourneaux à fondre la mine-de-fer, de fausses parois.

Parois, Parietes, en Anatomie ; c’est un terme dont on se sert pour exprimer les clôtures ou membranes qui ferment les parties creuses du corps, surtout celle du cœur, du thorax, &c. Voyez Cœur & Thorax.

Les parois des deux ventricules du cœur ne sont pas d’une même force & d’une même épaisseur, le gauche l’emporte sur le droit à cause de ses fonctions qui sont de faire passer le sang dans toutes les parties du corps, au lieu que le droit ne le fait couler que dans les poumons. Voyez Ventricule.

Paroi, (Hydr.) se dit de tous les côtés intérieurs ou bords d’un tuyau.

Parois, (Eaux & Forêts.) se dit dans les forêts de plusieurs arbres qui sont marqués seulement du marteau de l’arpenteur entre des piés corniers, qui séparent les différentes coupes d’un bois, ou les bois de différens propriétaires. (D. J.)

Parois du sabot, (Maréchal.) on appelle ainsi l’épaisseur des bords de la corne. Voyez Sabot.