L’Encyclopédie/1re édition/QUIÉTUDE

La bibliothèque libre.
Aller à la navigation Aller à la recherche

QUIÉTUDE, s. f. (Gramm.) ce mot est tiré du latin, qui l’employe pour signifier le repos de l’esprit, & plus communément le sommeil, ou du-moins le repos du corps ; mais ce terme dans notre langue est entierement consacré à la dévotion, qui a voilé quelquefois la paresse & l’oisiveté des apparences d’une sainte quiétude. Je crois pourtant que ce mot auroit bonne grace dans le style noble, sans qu’il fût question de dévotion & de mysticisme ; car pourquoi ne diroit-on pas élégamment en parlant d’un sage : la sérénité qui regne sur son visage, est un signe de la sérénité de son esprit, de la quiétude & de la tranquillité de son ame. (D. J.)