L’Encyclopédie/1re édition/SECTION

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
◄  SECTEUR
SECULAIRE  ►

SECTION, s. f. (Gram.) portion d’une chose divisée. On dit une section de cet ouvrage, la section de ce bâtiment, la section d’un solide.

Section, en Géométrie, c’est l’endroit où des lignes, des plans, &c. s’entrecoupent. Voyez Bissection, Trissection, &c.

La commune section de deux plans est toujours une ligne droite. Voyez Plan. On appelle aussi section la ligne ou la surface formée par la rencontre de deux lignes, ou de deux surfaces, ou d’une ligne & d’une surface, ou d’une surface & d’un solide, &c.

Si l’on coupe une sphere d’une maniere quelconque, le plan de la section sera un cercle, dont le centre est dans le diametre de la sphere. Voyez Sphere.

Il y a cinq sections du cone, le triangle, le cercle, la parabole, l’hyperbole & l’ellipse. Voyez chacune de ces sections à l’article qui leur est particulier. Voyez aussi Cone. (E)

Sections coniques, voyez l’article Conique.

Sections contiguës ou sections fréquentes, est un terme dont Apollonius se sert dans son traité des sections coniques. Pour faire entendre ce que signifie ce terme, imaginons deux lignes droites, telles que AB, CD, (Pl. coniq. fig. 5) qui s’entrecoupent mutuellement en E. On suppose que ce point E est le centre commun des sections hyperboliques opposées F, G ; H, I, qui ont aussi pour asymptotes communes les mêmes lignes AB, CD ; dans ce cas, les sections F, H, G, I sont appellées sections contiguës, parce qu’elles sont disposées de maniere qu’elles se suivent l’une l’autre dans les angles contigus des deux lignes droites qui s’entrecoupent. Voyez Conjugué. Chambers. (E)

Sections opposées, voyez Opposées.

Section automnale, (Sphere.) c’est le point de l’écliptique où il est coupé par l’équateur, & où le soleil se trouve au commencement de l’automme ; on l’appelle encore point automnal. (D. J.)

Section, (Archit.) c’est la superficie qui paroît d’un corps coupé ; c’est aussi l’endroit où les lignes & les plans se coupent. (D. J.)

Section dans le Blason, il se dit lorsque l’écu est divisé en deux parties égales de droit à gauche, parallelement à l’horison, & en maniere de fasce. Voyez Coupée.

Ce mot se dit aussi des pieces honorables, & même des animaux & des meubles, quand ils sont également divisés de la même façon, de maniere pourtant qu’une moitié soit de couleur, & l’autre de métal. On dit que les pieces sont coupées, quand elles ne viennent pas pleines aux extrémités de l’écu.

Section, terme de chasse, secter le cerf, c’est le dépecer ; la premiere chose qu’on doit lever, sont les daintiers, autrement couillons ; après il faut commencer à le fendre à la gorge jusqu’au lieu des daintiers, puis le faut prendre par le pié d’entre le devant, & enciser la peau tout-autour de la jambe, au-dessous de la jointure, & la fendre depuis l’encisure jusqu’au lieu de la poitrine, & autant aux autres jambes ; après on commence par les jambes ou par les pointes des encisures, & on le dépouille.