L’Encyclopédie/1re édition/TANFANAE-LUCUS

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
◄  TANEVOUL
TANG  ►

TANFANAE-LUCUS, (Géog. anc.) bois sacré dans la Germanie, au pays des Marses, entre l’Ems & la Lippe, selon Tacite, annal. l. I. c. lj. avec un temple fameux, qui fut détruit par Germanicus. Il n’est pas aisé de décider quel lieu, ou quelle déesse les Marses adoroient sous ce nom : il falloit pourtant que son culte fût célebre, puisque contre l’usage du pays, on lui avoit consacré un temple.

La plûpart des historiens interpretent le nom de Tanfana, par la déesse Tellus, & il seroit assez naturel de dire que cette déesse Tanfana, étoit l’herthus des Suéves, ou la terre mere & productrice de toutes choses, que les Marses pouvoient adorer à l’exemple des Suéves.

On pourroit demander si les Marses avoient effectivement élevé un temple à la déesse Tanfana, ou si Tacite ne donne point le nom de temple à quelque grotte, ou à quelqu’endroit retiré dans le bois sacré ; mais Tacite lui-même décide en quelque maniere la question, lorsqu’il dit que Germanicus rasa ou détruisit jusqu’aux fondemens, le temple de Tanfana. (D. J.)