L’Encyclopédie/1re édition/TARGETTE

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
◄  TARGE
TARGINES  ►

TARGETTE, s. f. (Serrur.) espece de petit verroux monté sur une platine, avec deux cramponets. Elle se pose aux guichets & croisées, à la hauteur de la main, & derriere les portes. Il y en a à panache, d’ovales & de quarrées.

On les appelle targettes à panaches, quand les bouts de la platine sont découpés, & représentent quelques fleurons ; targettes ovales, lorsque la platine est ovale ; targettes quarrées, lorsque la platine est quarrée. On les fixe à vis ou à clous.

Targette, s. f. (terme de Lainage.) petit morceau de gros cuir que les ouvriers laineurs ou épleigneurs s’attachent sur le dos des doigts de la main, qu’ils nomment main de devant, pour empêcher de les écorcher en travaillant avec la croix où sont montées les brosses de chardon vif dont ils se servent pour lainer ou éplaigner les étoffes sur la perche. Savary.

Targette ou Tergette, sont de petites regles de bois de chêne, qui ont à leurs extrémités un trou dans lequel passe un morceau de fil de laiton recuit, que l’on fait tenir en le tortillant avec des pincettes ; il doit y avoir environ trois pouces du fil de laiton qui ne doit pas être tortillé. Pour pouvoir attacher la targette, soit aux pattes de la brege, ou aux anneaux des boursettes ou des demoiselles pour faire des targettes, on prend des lates à ardoises, qui sont les lates sur lesquelles les couvreurs attachent les ardoises ; on les rabote bien, & on les réduit à une ligne d’épaisseur ; on dresse ensuite le champ d’un côté seulement, & avec le trusquin des menuisiers armé d’une pointe coupante ; on trace un trait à 5 ou 6 lignes de la rive, & en passant plusieurs fois le trusquin, on détache entierement la targette.