L’Encyclopédie/1re édition/VERTICAL

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
◄  VERTHES

VERTICAL, adj. (Géomet.) se dit en général, de ce qui est perpendiculaire à l’horison, ou, pour parler d’une maniere plus vulgaire, de ce qui est à-plomb.

Ce mot vient du latin vertex, sommet, parce qu’une ligne tirée par le sommet de notre tête, & par la plante de nos piés, est toujours perpendiculaire à l’horison. (O)

Vertical, cercle vertical, (Astronomie.) est un un grand cercle de la sphere passant par le zénith Z, par le nadir N, (Planche astron. fig. 6.) & par un autre point donné de la surface de la sphere, comme B. Voyez Cercle & Sphere.

Les cercles verticaux sont aussi appellés azimuths. Voyez Azimuth. Le méridien d’un lieu quelconque est un vertical. Voyez Méridien. Tous les cercles verticaux se coupent mutuellement au zénith & au nadir. Voyez Zénith & Nadir.

L’usage des cercles verticaux est de mesurer la hauteur des astres & leur distance du zénith, qui se comptent sur ces cercles mêmes, & de mesurer les amplitudes estives & occases par la distance de ces cercles au méridien. Voyez Hauteur, Amplitude, &c.

Le premier vertical est celui qui coupe perpendiculairement le méridien ; il passe par les points équinoctiaux.

Le vertical du soleil est celui qui passe par le centre du soleil au moment d’une observation. Il est d’un grand usage dans la Gnomonique pour trouver la déclinaison du plan sur lequel on veut tracer un cadran.

Le plan vertical dans la perspective est un plan perpendiculaire au plan géométral ; le plan vertical passe par l’œil, & coupe le plan du tableau à angle droit. Voyez Plan.

Le vertical, dans les coniques, est un plan passant par le sommet du cône, & parallele à quelque section conique.

La ligne verticale, dans les coniques, est une ligne droite tirée sur un plan vertical, & passant par le sommet du cône.

Cadran vertical, est un cadran solaire fait sur un plan vertical ou perpendiculaire à l’horison.

On l’appelle de plus oriental ou occidental, ou méridional, ou septentrional, s’il se trouve exposé directement à l’un des quatre points cardinaux, &c.

Lorsque les cadrans ne sont pas exposés directement à l’un des quatre points verticaux, on les appelle déclinans.

Et si leurs plans ne sont pas exactement verticaux, on dit qu’ils sont inclinés.

Le point vertical en Astronomie, est la même chose que le zénith.

Un astre est dit vertical, lorsqu’il passe au zénith d’un lieu.

La ligne verticale dans la Gnomonique, est la ligne qui marque la section du plan du cadran, & d’un cercle vertical, c’est-à-dire, d’un plan perpendiculaire à l’horison.

Pour tracer cette ligne sur un plan quelconque, la meilleure maniere est de laisser pendre un fil à plomb auprès du plan ; & de marquer deux points de son ombre sur le plan donné, ensuite tirer une ligne par ces deux points. Voyez Gnomonique. Chambers.