La Cathédrale de Lyon/II/2

La bibliothèque libre.
Aller à : navigation, rechercher

Henri Laurens (p. 28).

Déviation de l’axe. — Comme dans beaucoup d’autres églises du xiiie siècle, l’axe du plan est très sensiblement dévié dans le sens de la longueur, en trois brisures différentes. On a souvent vu dans cette anomalie une idée mystique et une allusion au texte de l’Évangile de saint Jean : et inclinato capite. M. de Lasteyrie a péremptoirement démontré que cette particularité est presque toujours la conséquence des « difficultés matérielles auxquelles les maîtres des œuvres se heurtaient lorsqu’il leur était interdit de faire table rase de toutes les constructions élevées antérieurement sur le sol où ils opéraient ». C’était bien le cas pour la cathédrale de Lyon, élevée par étapes successives, l’œuvre de la « grande église[1] » n’avançant que lentement, et l’église baptistère de Leydrade n’étant démolie que successivement, de façon à ne pas interrompre le service divin.


  1. Principales dimensions de la cathédrale :
    Longueur totale intérieurement 
     79 mètres.
    Longueur du chœur 
     20 mètres.
    Largeur de la nef 
     13m,30.
    Largeur de la nef et des collatéraux 
     26 mètres.
    Hauteur du chœur 
     24m,50.
    Hauteur de la nef 
     32m,50.
    Hauteur des tours du transept 
     44 mètres.