La Chanson d’Ève/Qu’elle repose, douce et sereine

La bibliothèque libre.
Aller à : navigation, rechercher

Société du Mercure de France (p. 119).

*

Qu’elle repose douce et sereine,
Sous la lune, la mer,
En cet espace de solitude claire !

Oui, sous un autre jour que celui de la terre,
Un autre monde existe où d’autres Èves vivent…
Ô mes sœurs, ô Sirènes,
À genoux, en vos vagues vivantes,
Je vous écoute, et je vous vois.
Mon âme chante ;
Mon âme a foi.

Et vers vous j’élève
Les mains, et je porte à mes lèvres
Un peu de cette onde,
Où vous êtes présentes…