75%.png

La Maison de la Courtisane (recueil)/Le Nouveau Remords

La bibliothèque libre.
Aller à la navigation Aller à la recherche

LE NOUVEAU REMORDS

Le péché est mien ; je ne compris pas. Ainsi donc la musique est prisonnière dans son cachot. C’est à peine si de temps en temps le flot passager d’une vague tourmente, de ses mouvements incessants, ce rivage infécond. Et dans le fond flétri de ce pays, l’Eté s’est creusé une tombe si profonde, qu’à peine le saule plombé ose implorer de l’hiver au souffle tranchant une fleur d’argent. Mais quel est-il celui qui vient sur cette rive ? (Non, mon amour, lève les yeux et admire). Quel est-il celui qui vient du Sud en vêtements teints ? C’est le Maître que tu viens de trouver, c’est lui qui cueillera les roses qui n’ont pas été encore ravies à ta bouche, et moi je resterai, comme auparavant, à pleurer, à adorer.