Apres qu’un tems la gresle et le tonnerre…

La bibliothèque libre.
(Redirigé depuis Labé Sonnet 16)
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Apres qu’un tems la gresle et le tonnerre…
Élégies et Sonnets, Texte établi par Tancrède de VisanSansot (p. 80).

XVI



Apres qu’un tems la gresle et le tonnerre
Ont le haut mont de Caucase batu,
Le beau iour vient, de lueur reuétu.
Quand Phebus ha son cerne fait en terre,

Et l’Ocean il regaigne à grand erre
Sa seur se montre avec son chef pointu.
Quand quelque tems le Parthe ha combatu,
Il prent la fuite et son arc il desserre.

Un tems t’ay vù et consolé pleintif,
Et defiant de mon feu peu hatif :
Mais maintenant que tu m’as embrassee,

Et fuis au point auquel tu me voulois,
Tu as ta flame en quelque eau arrosee,
Et es plus froit qu’estre ie ne soulois.