100%.svg

Le Député d’Arcis/Partie 2/Chapitre 19

La bibliothèque libre.
Aller à la navigation Aller à la recherche
Librairie nouvelle (p. 293-294).


CHAPITRE XIX

MARIE-GASTON À LA COMTESSE DE L’ESTORADE


Arcis-sur-Aube, 13 mai 1839.
Nous l’avons, en dormant, madame, échappé belle !

Et ces stupides émeutiers dont nous avons ce matin, par le télégraphe, appris l’incroyable échauffourée, nous a mis un instant le succès en question.

Aussitôt placardée par l’ordre du sous-préfet, la nouvelle de la tentative d’insurrection dont Paris s’est vu hier le théâtre a été habilement exploitée par tous les agents du ministère. « Nommez donc un démocrate, allaient-ils répétant partout, pour que ses discours deviennent les cartouches dont se bourrent les fusils des insurgés ! »

Et cet argument jetait dans notre phalange le désordre et l’hésitation.

Heureusement, vous vous le rappelez, madame, une interpellation, qu’on ne croyait pas si bien de circonstance, avait été faite dans la réunion préparatoire à Sallenauve, et sa réponse avait quelque chose de prophétique.

Jacques Bricheteau a eu l’idée de faire imprimer sur un petit papier, aussitôt distribué à profusion :

« Une émeute sanglante a éclaté hier dans paris.

» Interpellé sur l’emploi de ce moyen d’opposition coupable et désespéré, l’un de nos candidats, monsieur de Sallenauve, à l’heure même où grondaient les coups de fusil, répondait ces propres paroles. »

Suivaient les quelques phrases de Sallenauve, que je vous ai rapportées. Puis, en grosses lettres :

« L’émeute a été vaincue : à qui profitera-t-elle ?  »

Ce petit papier a fait merveille et déjoué les efforts suprêmes de monsieur de Trailles, qui, se démasquant tout à fait, a passé sa journée à pérorer en gants blancs sur la place du Marché et à la porte du collège électoral.

Ce soir le résultat est connu. Votants : 201 voix ; Beauvisage a eu 2 voix ; Simon Giguet 29, et Sallenauve 170.

En conséquence, monsieur Charles de Sallenauve a été proclamé député.