Le Mahâbhârata (traduction Ballin)/Volume 2/3-LLDA-Av

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Traduction par Ballin, L..
Paris E. Leroux (2p. 223-224).

AVERTISSEMENT





Nous venons de donner, (tant dans le volume précédent que dans le commencement de celui-ci), la traduction des livres IX, X, XI du Mahâbhârata, et nous entamons le livre XII, Çântiparva, ou livre de l’ajpaisement. Ce livre est très étendu, et il formera la matière de plusieurs volumes. Il est en grande partie philosophique, et il renferme un grand nombre de mots sanscrits, dont le sens, très spécial, fera l’objet d’un index explicatif à la fin du volume. C’est le seul moyen d’éviter les longues périphrases, que nécessiterait autrement l’interpolation, dans le texte même, de ces expressions techniques.

Dans les trois livres précédents, nous avons bien trouvé un certain nombre d’expressions de ce genre, mais, en somme, elles étaient peu fréquentes, et on pouvait, à la rigueur, les employer telles quelles, en les faisant suivre de leur traduction. Ici, il n’en est plus de même, et un index explicatif est indispensable, ne fût-ce que pour éviter la nécessité de multiplier les notes outre mesure.