Le Quart Livre/42

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Œuvres complètes (1552)
Alphonse Lemerre (2 : Le Tiers Livre, Le Quart Livrep. 416-418).

Comment Pantagruel parlemente avecques Niphleseth Royne des Andouilles.

Chapitre XLII.



Le monstre susdict plus ne apparoissant, & restantes les deux armées en silence, Pantagruel demanda parlementer avecques la dame Niphleseth, ainsi estoit nommée la Royne des Andouilles, laquelle estoit près les enseignes dedans son coche. Ce que feut facilement accordé. La Royne descendit en terre, & gratieusement salua Pantagruel, & le veid voluntiers.

Pantagruel soy complaignoit de ceste guerre. Elle luy feist ses excuses honestement, alleguant que par faulx rapport avoit esté commis l’erreur : & que ses espions luy avoient denoncé, que Quaresmeprenant leur antique ennemy estoit en terre descendu, & passoit temps à veoir l’urine des Physetères. Puys le pria vouloir de grace leur pardonner ceste offense alleguant qu’en Andouilles plus toust l’on trouvast merde que fiel : en ceste conditions, qu’elle & toutes ses successitres Niphleseth à iamais tiendroient de luy & ses successeurs toute l’isle & pays à foy & hommaige : obeiroient en tout & par tout à ses mandemens : seroient de ses amis amies, & de ses ennemis ennemies : par chascun an en recoingnoissance de ceste feaulté luy envoyroient soixante & dixhuict mille Andouilles Royalles pour à l’entrée de table le servir six moys l’an. Ce que feut par elle faict : & envoya au lendemain dedans six Briguantins le nombre susdict d’Andouilles Royalles au bon Gargantua soubs la conduicte de la ieune Niphleseth Infante de l’isle. Le noble Gargantua en feist præsent & les envoya au grand Roy de Paris. Mais au changement de l’air, aussi par faulte de moustarde Baulme naturel & restaurant d’Andouilles moururent presque toutes. Par l’oltroy & vouloir du grand Roy feurent par monceaulx en un endroict de Paris enterrées, qui iusques à præsent est appellé, la rue pavée d’Andouilles.

A la requeste des Dames de la court Royalle feut Niphleseth la ieune saulvée & honorablement traictée. Depuys feut mariée en bon & riche lieu, & feist plusieurs beaulx enfans, dont loué soit Dieu.

Pantagruel remercia gratieusement la royne : pardonna toute l’offense : refusa l’offre qu’elle avoit faict : & luy donna un beau petit cousteau parguoys. Puys curieusement l’interrogea sus l’apparition du monstre susdict. Elle respondit que c’estoit l’Idée de Mardigras leur dieu tutellaire en temps de guerre, premier fondateur & original de toute la race Andouillicque. Pourtant sembloit il à un Pourceau, car Andouilles feurent de Pourceau extraictes. Pantagruel demandoit à quel propous & quelle indication curative il avoit tant de moustarde en terre proiecté. La royne respondit, que moustarde estoit leur Sangreal & Bausme celeste : duquel mettant quelque peu dedans les playes des Andouilles terrassées, en bien peu de temps les navrées guerissoient, les mortes resuscitoient.

Aultres propous ne tint Pantagruel à la Royne : & se retira en sa nauf. Aussi feirent tous les bon compaignons avecques leurs armes & leur Truye.