Le Tombeau de Jean de La Fontaine/14

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le Tombeau de Jean de La FontaineMercure de France (p. 65-67).

LA CIGOGNE


Par quelle complication,
Hélas ! bien digne d’un poète,
Prétends-tu me plonger la tête
Au fond de la gueule du loup
En me faisant chirurgienne ?
Prends-tu ma tête pour la tienne ?
Et qu’est-ce encor ce mauvais coup.
Au moins aussi peu vraisemblable,

Lorsque tu m’assieds à la table
De ce renard qui, me servant
Dans une assiette plate, rend
Tout mon dîner insaisissable ?

Quelle démangeaison affecte ton esprit ?
Pourquoi chercher toujours à midi quatorze heures ?
C’est ainsi que souvent malgré nous tu te leurres,
Croyant l’œuvre de Dieu moins simple qu’il ne fit.

C’est pourquoi ta fable m’étonne.
Moi, cigogne.
Qui n’ai pas d’autre fonction
Que de distraire la marmaille,

Lorsque je fais sur la muraille
Gravement
Un très lent
Mouvement.