Le Tombeau de Jean de La Fontaine/3

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le Tombeau de Jean de La FontaineMercure de France (p. 17-18).
◄  l’huitre
le roseau  ►

LE CHÊNE


Le doux roseau n’avait à porter que sa tête,
Il était comme toi :
Quand le chef est léger du chaume ou du poète
Léger est son émoi.

Mais chêne d’Abraham autant que de Virgile,
Je gardais dans mon sein,
En étendant sur eux mon ombre comme une île
Et le nid et l’essaim.


Toi qui ne sus jamais quelle charge est au père
Le poids de son amour,
Je succombai sous lui quand je quittai la terre
En cet orageux jour.