Le Bestiaire ou Cortège d’Orphée, supplément : les deux poèmes refusés

La bibliothèque libre.
Aller à : navigation, rechercher

Guillaume Apollinaire Le bestiaire ou Cortège d’Orphée, supplément : les deux poèmes refusés

1911

Le Condor

Cet oiseau s’appelle condor.
Et que les filles ne l’ont-elles !
Savez-vous quoi ? Il n’est pas d’or,
L’anneau merveilleux d’Hans Carvel.


Le Morpion


Imitons la ténacité
De cet insecte qu’on méprise.
Dames, Messieurs, qui vous grattez,
Il ne lâchera jamais prise.