75%.png

Les Amours (1553)/Poème 155

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche


Les amours de P. de Ronsard Vandomois, nouvellement augmentées par lui, & commentées par Marc Antoine de Muret. Plus quelques odes de l'auteur, non encor imprimées
chez la veuve Maurice de la Porte (p. 187).

Or que Juppin epoint de sa semence,
Hume à long trais les feus accoustumés,
Et que du chaut de ses rains alumés,
L'humide sein de Junon ensemence:

Or que la mer, or que la vehemence
Des vens fait place aus grans vaisseaus armés,
Et que l'oiseau parmi les bois ramés,
Du Thracien les tançons recommence.

Or que les prés, & ore que les fleurs,
De mile & mile & de mile couleurs,
Peignent le sein de la terre si gaie,

Seul, & pensif, aus rochers plus segrets,
D'un cœur muét je conte mes regrets,
Et par les bois je vois celant ma plaie.