100%.png

Les Amours (1553)/Poème 220

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Les amours de P. de Ronsard Vandomois, nouvellement augmentées par lui, & commentées par Marc Antoine de Muret. Plus quelques odes de l'auteur, non encor imprimées
chez la veuve Maurice de la Porte (p. 243).

Veu la douleur qui doucement me lime,
Et qui me suit, compaigne, pas à pas,
Je conoi bien qu'encor' je ne suis pas
Pour trop aimer à la fin de ma ryme.

Dame, l'ardeur qui de chanter m'anime,
Et qui me rend en ce labeur moins las,
C'est que je voi qu'agreable tu l'as,
Et que je tien de tes pensers la cime.

Je suis vraiment heureus & plus qu'heureus,
De vivre aimé, & de vivre amoureus
De la beauté d'une Dame si belle :

Qui lit mes vers, qui en fait jugement,
Et qui me donne à toute heure argument,
De soupirer heureusement pour elle.