75 percent.svg

Les Amours (1553)/Poème 134

La bibliothèque libre.
Aller à la navigation Aller à la recherche


Les amours de P. de Ronsard Vandomois, nouvellement augmentées par lui, & commentées par Marc Antoine de Muret. Plus quelques odes de l'auteur, non encor imprimées
chez la veuve Maurice de la Porte (p. 154-155).

Heureuse fut l'étoile fortunée,
Qui d'un bon oeil ma maitresse aperceut :
Heureus le bers, & la main qui la seut
Emmailloter, alors qu'elle fut née,

Heureuse fut la mammelle emmannée,
De qui le lait premier elle receut,
Et bienheureus le ventre, qui conceut
Si grand'beauté de si grans dons ornée.

Heureus les chams qui eurent cet honneur
De le voir naitre, & de qui le bonheur
L'Inde & l'Egypte heureusement excelle.

Heureus le fis dont grosse elle sera,
Mais plus heureus celui qui la fera,
Et femme, & mere, en lieu d'une pucelle.