100 percent.svg

Les Amours (1553)/Poème 190

La bibliothèque libre.
Aller à la navigation Aller à la recherche



Les amours de P. de Ronsard Vandomois, nouvellement augmentées par lui, & commentées par Marc Antoine de Muret. Plus quelques odes de l'auteur, non encor imprimées
chez la veuve Maurice de la Porte (p. 219).

Au plus profond de ma poitrine morte,
Sans me tuer une main je reçoi,
Qui me pillant entraine aveque soi
Mon cœur captif, que maitresse elle emporte.

Coutume inique, & de mauvaise sorte,
Malencontreuse & miserable loi,
Tant à grand tort, tant tu es contre moi,
Loi sans raison, miserablement forte.

Faut il que veuf, seul entre mile ennuis,
Mon lit desert je couve tant de nuits ?
Hà ! que je porte, & de haine, & d'envie,

A ce Vulcan ingrat & sans pitié,
Qui s'opposant aus rais de ma moitié,
Fait eclipser le Soleil de ma vie.