Les Dionysiaques/4

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

traduction française
◄   Chant 3 Chant 5   ►

En parcourant le quatrième livre, vous connaîtrez la navigation d'Harmonie, en compagnie de son époux.

Il dit, et, déployant les ailes légères de ses talons, Mercure au brillant caducée s'élança dans les airs, rival des vents. Cependant la souveraine des Cabires n'a pas hésité; et elle respecte les volontés de Jupiter. Bientôt elle imprime aux doigts dressés de sa main un mouvement intelligent, et par ce langage imitateur elle appelle auprès d'elle la Vierge fille de Mars. Ses joues attristées témoignent en silence la nouvelle et profonde inquiétude que sa bouche n'exprime pas. Harmonie a fixé des yeux animés sur Électre et remarqué la sévérité de son front : elle se lève et suit sa mère dans le haut du palais. Électre, ouvrant alors le solide verrou du gynécée à sept appartements, en dépasse le seuil de pierre; et les genoux de la jeune Nymphe tremblent d'effroi ; ensuite elle cherche par un geste caressant à la rassurer, prend dans ses doigts blancs comme de la neige les doigts de rose d'Harmonie, et l'on eût dit Junon aux beaux bras tenant Hébé par la main.

Quand la fille d'Atlas, foulant le sol de ses sandales de pourpre, parvient à l'enceinte la plus reculée de son éclatant palais, elle fait placer sur un siège élégant la jeune affligée ; puis, s'asseyant elle même à son tour sur un siège argenté, elle raconte à l'incrédule Harmonie le message de Jupiter, et tout ce que lui a dit, sous la forme étrangère d'un jeune mortel, le héraut des dieux. Alors, à la nouvelle de cet hyménée avec un homme errant et lointain, de cet époux sans demeure certaine, de cet exilé qui va partager son toit, la Vierge refuse l'étranger, et tout ce que, en faveur de Cadmus, Mercure est venu promettre, au nom de son père, Jupiter hospitalier. Elle aime mieux s'unir à l'un de ses concitoyens, et éviter ainsi un mariage nomade, qu'aucun présent ne doit accompagner; enfin, d'une main timide pressant la main de sa nourrice, elle mêle ses larmes à ces reproches.