Les Don Juan de village/Présentation

La bibliothèque libre.
Aller à : navigation, rechercher

La comédie Les Don Juan de village, si elle a été peu appréciée du public, a reçu de Victor Hugo une approbation méritée : « … L’immuabilité de l’éternel fond humain, le cœur partout identique à lui-même, la corruption de la ville accentuée par la sauvagerie du village, le vice poussant dans l’herbe aussi bien qu’entre les pavés, don Juan paysan, cela est vrai de la grande vérité qui est en même temps la grande originalité. Et ce vice dompté par l’amour, ce tigre sur le dos duquel saute l’enfant ailé, le plus doux et le plus puissant des belluaires, c’est encore là de la grandeur charmante, de la grandeur digne de vous, … »