Les Gaietés/Recommençons

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Les GaietésAux dépens de la Compagnie (p. 41-42).
Nicette  ►


RECOMMENÇONS.

Air : XXXXXXXXX


Je suis heureux, je ris, je chante,
Et pourtant forme des désirs ;
Dans cette fête qui m’enchante,
Je pense à de nouveaux plaisirs.
Près de blonde ou brune chérie,
Au bruit de joyeuses chansons,
Je veux qu’ici chacun s’écrie :
Recommençons, recommençons !

J’aime le vin, j’aime Lisette :
Près de mon lit j’ai du meilleur,
Je verse à boire à la fillette
Et remplis son verre et son cœur ;
Le doux jus plaît tant à la belle,
Que lorsque nous nous reposons,

« Encore un coup, vite ! » dit-elle ;
« Recommençons, recommençons ! »

Recommençons fête si sage,
Mes chers amis, et pensons bien,
Qu’hélas ! dans peu sonnera l’âge
Où l’on ne recommence rien.
Projetons des fêtes nouvelles
Tant que, libres dans nos façons,
Nous pourrons dire avec nos belles :
Recommençons, recommençons !