Mozilla.svg

Les Misérables

La bibliothèque libre.
Aller à la navigation Aller à la recherche

Tant qu’il existera, par le fait des lois et des mœurs, une damnation sociale créant artificiellement, en pleine civilisation, des enfers, et compliquant d’une fatalité humaine la destinée qui est divine ; tant que les trois problèmes du siècle, la dégradation de l’homme par le prolétariat, la déchéance de la femme par la faim, l’atrophie de l’enfant par la nuit, ne seront pas résolus ; tant que, dans de certaines régions, l’asphyxie sociale sera possible ; en d’autres termes, et à un point de vue plus étendu encore, tant qu’il y aura sur la terre ignorance et misère, des livres de la nature de celui-ci pourront ne pas être inutiles.


Hauteville-House, 1862.

Les Misérables
Illustrations par Georges Jeanniot.
5 tomes
Émile Testard.
Pages.
Préface 
 
 4

PREMIÈRE PARTIE

FANTINE


LIVRE PREMIER


UN JUSTE


VII. 
 53
 89
 101
 107


LIVRE DEUXIÈME


LA CHUTE


 151
 155
 175
 179
 189
XIII. 
 201


LIVRE TROISIÈME


EN L’ANNÉE 1817


 217
 227
 235


LIVRE QUATRIÈME


CONFIER C’EST QUELQUEFOIS LIVRER


III. 
 293


LIVRE CINQUIÈME


LA DESCENTE


II. 
 304


LIVRE SIXIÈME


JAVERT



LIVRE SEPTIÈME


L’AFFAIRE CHAMPMATHIEU



LIVRE HUITIÈME


CONTRE-COUP






DEUXIÈME PARTIE

COSETTE


LIVRE PREMIER


WATERLOO


II. 
 8
IV. 
A 
 23
XII. 
 71
 75
XV. 
 82


LIVRE DEUXIÈME


LE VAISSEAU L’ORION



LIVRE TROISIÈME


ACCOMPLISSEMENT DE LA PROMESSE
FAITE À LA MORTE



LIVRE QUATRIÈME


LA MASURE GORBEAU



LIVRE CINQUIÈME


À CHASSE NOIRE MEUTE MUETTE



LIVRE SIXIÈME


LE PETIT-PICPUS


III. 
 343
IV. 
 347


LIVRE SEPTIÈME


PARENTHÈSE


VIII. 
 406


LIVRE HUITIÈME


LES CIMETIÈRES PRENNENT CE QU’ON
LEUR DONNE


IX. 
 485





TROISIÈME PARTIE

MARIUS


LIVRE PREMIER


PARIS ÉTUDIÉ DANS SON ATOME


I. 
 5


LIVRE DEUXIÈME


LE GRAND BOURGEOIS


III. 
 52


LIVRE TROISIÈME


LE GRAND-PÈRE ET LE PETIT-FILS


III. 
 87


LIVRE QUATRIÈME


LES AMIS DE L’A B C




LIVRE CINQUIÈME


EXCELLENCE DU MALHEUR


IV. 
 209


LIVRE SIXIÈME


LA CONJONCTION DE DEUX ÉTOILES


IX. 
 262


LIVRE SEPTIÈME


PATRON-MINETTE



LIVRE HUITIÈME


LE MAUVAIS PAUVRE


II. 
 291
III. 
 295





QUATRIÈME PARTIE

L’IDYLLE RUE PLUMET
ET L’ÉPOPÉE RUE SAINT-DENIS



LIVRE PREMIER


QUELQUES PAGES D’HISTOIRE


 5
II. 
 14


LIVRE DEUXIÈME


ÉPONINE



LIVRE TROISIÈME


LA MAISON DE LA RUE PLUMET


VIII. 
 147


LIVRE QUATRIÈME


SECOURS D’EN BAS PEUT ÊTRE
SECOURS D’EN HAUT



LIVRE CINQUIÈME


DONT LA FIN NE RESSEMBLE PAS
AU COMMENCEMENT



LIVRE SIXIÈME


LE PETIT GAVROCHE



LIVRE SEPTIÈME


L’ARGOT


I. 
 275
II. 
 286


LIVRE HUITIÈME


LES ENCHANTEMENTS ET LES DÉSOLATIONS



LIVRE NEUVIÈME


OÙ VONT-ILS ?


II. 
 378
III. 
 383


LIVRE DIXIÈME


LE 5 JUIN 1832



LIVRE ONZIÈME


L’ATOME FRATERNISE AVEC L’OURAGAN


VI. 
 450


LIVRE DOUZIÈME


CORINTHE



LIVRE TREIZIÈME


MARIUS ENTRE DANS L’OMBRE



LIVRE QUATORZIÈME


LES GRANDEURS DU DÉSESPOIR



LIVRE QUINZIÈME


LA RUE DE L’HOMME-ARMÉ






CINQUIÈME PARTIE

JEAN VALJEAN



LIVRE PREMIER


LA GUERRE ENTRE QUATRE MURS


X. 
 59
XXI. 
 125
XXII. 
 133
XXIV. 
 145


LIVRE DEUXIÈME


L’INTESTIN DE LÉVIATHAN


III. 
 165


LIVRE TROISIÈME


LA BOUE, MAIS L’ÂME


VI. 
 225
XII. 
 257


LIVRE QUATRIÈME


JAVERT DÉRAILLÉ



LIVRE QUATRIÈME


LE PETIT-FILS ET LE GRAND-PÈRE




LIVRE SIXIÈME


LA NUIT BLANCHE




LIVRE SEPTIÈME


LA DERNIÈRE GORGÉE DU CALICE




LIVRE HUITIÈME


LA DÉCROISSANCE CRÉPUSCULAIRE



LIVRE NEUVIÈME


SUPRÊME OMBRE, SUPRÊME AURORE




NOTES