Les Poëmes de l’amour et de la mer/Mignonne, es-tu dévote et fais-tu ta prière ?

La bibliothèque libre.
Aller à : navigation, rechercher

XV.

Mignonne, es-tu dévote et fais-tu ta prière ?
Fais-tu ton examen avant de te coucher,
Et te reproches-tu comme un vilain péché
De nous être embrassés une journée entière ?

Quand un vague sommeil alourdit ta paupière,
Quel nom murmures-tu ? quel oiseau passager
Te traverse la tête, et quel mot messager
S’envole de ta lèvre, en soufflant ta lumière ?


C’est — je le gagerais, moi qui rôde alentour —
L’amour, le fol amour et l’éternel amour !
Car je sens sur mon front passer une caresse.

Et toi, pure dans l’ombre où tu vas sommeiller,
Tu poses tes cheveux nattés sur l’oreiller,
Et dans ton petit lit tu pleures de tendresse.