75 percent.svg

Les Rayons et les Ombres/« Comme dans les étangs assoupis sous les bois »

La bibliothèque libre.
Aller à la navigation Aller à la recherche


X




Comme dans les étangs assoupis sous les bois,
Dans plus d’une âme on voit deux choses à la fois,
Le ciel, qui teint les eaux à peine remuées
Avec tous ses rayons et toutes ses nuées,
Et la vase, — fond morne, affreux, sombre et dormant,
Où des reptiles noirs fourmillent vaguement.