Les grans et merueilleux faictz du ſeigneur Nemo

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Les grans et merueilleux faictz du ſeigneur Nemo / avec les priuilleges quil a / & la puiſſance quil peult auoir depuis de le cõmẽcement du monde iuſque a la fin.
s.n. (Bibl. Nat. Rés. Ye-800, 2 ff. In-4.p. --5).

Les grans et merueilleux faictz du ſeigneur Nemo / auec les priuilleges quil a / & la puiſſance quil peult auoir depuis le cõmẽcement du monde iuſques a la fin.

Eſaye. 4.Audite verba mea : et vivet anima veſtra.
¶ Eſaye eſcript en ſon liure
Eſcoutez ſe vous voulez viure
Deuotes gens qui cy enſemble
Eſtes ainſi comme il me ſemble
Pour honneſte cauſe aſſemblez
Et qui ſans mentir me ſemblez
Eſtre gens de haultes ſciences
Et de treſbonnes conſciences
Jay ſil vous plaiſt intention
De faire vne collacion
Icy non pas pour vous apprendre
Mais pour delectation prendre
Car ie le fais principalement
Pour voſtre reſiouiſſement
Or faictes paix quant ie liray
Ou autrement ie me tairay
Quoy que tout ſoit ſans fiction
Et ſauf voſtre correction
Seulement me vueil preparer
A celle fin de declarer
Lexcellence et le grant renom
Dung treſgrãt ſeigneur dont le nõ
Eſt Nemo qui tous autres paſſe.
Audite ergo loco & capľo p̃libatis.
¶ Mais q̃ chacun me dõne eſpace
Je vous diray a brief parler
Ce que de Nemo veult toucher
Noſtre dieu ou tout bien abonde
Quant il vint pour former le mõde
Car il eſt dit ſi grant merueille
Que depuis ie men eſmerueille.
¶ Premier ie treuue que de faict
Nemo fut quant et les iours faict.
Pſalmo. 138.Dies formabuntur et nemo in eis.
¶ Auſſi leuangille raconte
Qui vault biẽ quon en face compte
Que nemo auant ieſuchriſt
Monta au ciel quant il eſcript.
Jo.6.Nemo aſcendit in celum.
Item ieſus monſtrans zelum
Quem gerebat dulciſſime
Erga neminem maxime
Jo.6.Dixit nemo venit ad me.
¶ Et quant il fut en la preſence
De dieu veit la diuine eſſence.
Jo.4.Nemo deum vidit.
¶ Ce quoncques
Homme nauoit faict / doncques
Fault il dire pour verite
Quil auoit grant auctorite.
¶ Derechief ſaint pol nous eſcript
En vne epiſtole ou il dit
Que nemo peult bien appeller
Le nom Jeſus et en parler.
Cor.12.Nemo põt dicere dñs ieſꝰ.
¶ Mais plus ya car ie vous dy
Que nemo fut il treſ hardi
Car quant iuifz noſerent prendre
Jeſum / il oſa entreprendre
Dy mettre hardiment les mains.
Jo.7.Nemo miſit in eũ manus.
¶ Encores neſt ce que du moins
Car comme dit Nichodemus
En parlant au treſdoulx Jeſus
Nemo pouoit telz ſignes faire
Cõme il faiſoit ſans luy deſplaire.
Job.3.Nemo poteſt hec ſigna facere que tu facis.
¶ Nemo pour en brief le vous dire
Eſt ſi grant et ſi puiſſant ſire
Que ce q̃ dieu peult clorre il œuure
Ce de quoy dieu faict ouuerture.
Deus claudit / et Nemo aperit : aperit et nemo claudit.
¶ Ne dit pas auſſi leſcripture
De Job ſi gy ſcauoye bien mordre
Que Nemo ſe peult bien eſtordre
De la main dieu certes ſi feiſt.
Job.10.Cum ſit nemo qui de manu tua poſſit eruere.
¶ Et ſaint Jehan auſſi q̃ nous dit
Que Nemo la ioye oſteroit
Aux diſciples quant il vouldroit
De laquelle Jeſus parloit.
Job.16.Gaudium veſtrum Nemo tollet a vobis.
¶ Nully ſi ne ſe deueroit
Eſmerueiller pour vng tel cas.

¶ Saīt Jehã dit en ce meſme pas
Que Nemo a dieu oſteroit
Son ame quant il luy plairoit.
Et Nemo tollet a me aiam meam.
¶ Pour ſcauoir dõt telle puiſſance
Luy vint / ſachez que ſa naiſſance
Ou au moins ſon commencement
Si vint des roys premierement.
Sap̃. 7Nẽo ex regibꝰ habuit iniũ.
¶ Auſſi dit ailleurs leſcripture
Que Nemo eſt de telle nature
Si eſt que ſa propre perſonne
Peult porter de fait la couronne
Entre tous les roys terriens.
Machabe.8.In omnibus regibus Nemo portabit dyadema : et Nemo accipiet coronam.
¶ Et ie ne meſbahis de riens
Se Nemo a tant dauantage
Veu que les gens de ſon lignage
Sont moult priſez et honnorez
Et en auctorite trouuez
Du ſaint archange Gabriel
Qui annonca dit bien et bel
A dame Elizabeth ainſin
Que Nemo eſtoit ſon couſin.
Lu.10.Nemo eſt in cognatiõe tua.
¶ Item ie puis bien reciter
Qua dieu ne peult nul reſiſter
Que Nemo tout a beau deliure
Teſmoing Job / diſant en ſon liure
Deus cuiꝰ ire reſiſtere Nemo põt.
¶ Pluſfort leſcripture raconte
Du bon homme et nous compte
Parlãt des choſes qui ſont faictes
Que ſe dieu les auoit deffaictes
Nemo les peult edifier
Si deſtruxerit deus : Nemo eſt qui edificet.
¶ Auſſi dieu mercy et la voſtre
Auſſi vray que la patenoſtre
Il eſt tenu comme ientens
Combatre a ſes propres deſpens
Nẽo pprus ſũptibꝰ militare tenẽt.
¶ Auſſi dit biẽ dieu / ſans doubtãce
Que Nemo eſt de telle vaillance
Quil faict les gens deuant fuyr
Quant luy plaiſt les pourſuiuyr.
Proverb.28.Fugit impius nemine perſequẽte.
¶ Jeſus dit quil faict bien pluſfort
Car il peult rauir par effort
Les ouailles de la main
De dieu le pere ſouuerain.
Nemo poteſt rapere oues de manu patris mei.
¶ Saint Luc ſi a mention faicte
Quil eſt en ſon pays prophete.
Nemo propheta acceptus eſt in patria ſua.
¶ Nemo / ne vueille a nul deſplaire
Entre les choſes qui veult faire
Selon poetique eſcripture
Il peult tollir don de nature.
Qd natura dedit : nemo tollere põt
¶ Et chaton dit que de peche
Nemo ne peult eſtre entache.
Nemo ſine crimine viuit.
¶ Et ſi reſpont quil eſt de faict
Quãt on lappelle amy parfaict.
Nemo reſpondet amicus.
¶ En ce meſme liure eſt eſcript
De luy / en vng verſet qui dit
Que Nemo ſe peult eſiouyr
Et de ioye longuement iouyr
Comme il appert par ce coupplet
Qui dit / Nemo diu gaudet.
¶ Qui eſt vng grant hõneur a luy
Et dautre coſte ceſt celuy
Qui a pluſgrande charite.
Jo.15Maiorẽ charitatẽ nemo hz.
¶ Auſſi a il ſubtilite
Deſtre aux iuſtes apperceuant
Dont ſaincte egliſe va chantant.
Ecce quomõ moritur iuſtus : et nemo percipit corde.
¶ Item ſon engin neſt pas rude
Car la treſgrant multitude
Dõt ſait iehã parle / en lapocalypſe
Pouoit nombrer de fil en lice.
Apocal.7.Vidi turbam magnam quam dinumerare nemo poterat.
¶ Ne dit pas auſſi Priſcien
Maiſtre de grammaire ancien
Que nemo fut ſon compaignon.
Neminem inquit Priſcianus inueni ſocium.
¶ Pour dieu cheres gẽs or penſon
Biẽ en noz cueurs q̃ ceſt grãt ſigne
Que Nemo ſoit perſonne digne

Quant le liure des ſept ſeaulx clos
Fut / par luy ouuert et deſclos
Dont lapocalypſe faict compte.
Apocal.5.Nemo dignus inuentus eſt aperire librum.
¶ Mais entre les faictz q̃ ie cõpte
Ne doy oublier ce me ſemble
Ce qua ſes diſciples enſemble
Dit Jeſuchriſt / qui ſen allaſſent
Par le pays / Nemo ſaluaſſent
Silz le trouuoient en leur voye.
Lu.10.Neminẽ ſalutaueritis ĩ via.
¶ Et a aucuns dit touteſuoye
En ſa tranſfiguration
Fiſt il expreſſe iniunction
De la verite reueler
A Nemo / ſans ia luy celer.
Mat.7.Nemini dixeritis viſionẽ.
¶ Meſme ce fut vng grãt hõneur
Que fiſt Jeſus noſtre ſeigneur
A Nemo / quant il demandoit
A la femme qui prinſe eſtoit
En adultere / ou eſtoyent
Ceulx qui de ce faict laccuſoyent
Et quelle reſpondit Nemo
Car alors luy dit Jeſus/ho
Puis que Nemo eſt iceluy
Je ny touche par deſſus luy.
Job.8.Nemo domine : nec ego te condemnabo.
¶ Item le faict je vous ramaine
De la femme ſamaritaine
A laquelle Jeſus parla
Empres le puys ou il alla
Auquel ſes diſciples noſerent
Demander / quant ilz retournerent
Devers luy / quil luy avoit dit
Et Nemo hardiment le fiſt.
Job.4.Nemo dixit quid queris : aut quid loqueris cum ea.
¶ Sõme ſes faictz ſõt vng abiſme
Dont iamais ne ſcauroye la diſme
Suffiſamment vous relater
Et ne ceſſaſſe huy den parler.
¶ Je vous oſe encore bien dire
Que quant Jeſuchriſt noſtre ſire
A ſes diſciples racomptoit
Que au temps lors quil ſen alloit
A cil qui lavoit enuoye
Par nemo fut interrogue.
Jo.16.Vado ad eũ q̃ me miſit : et nemo interrogat me quo vadis.
¶ Encore vous vueil bien parler
De ce que Jeſus dit ce ſoy
En parlant aux iuifz / de la loy
Et de Moyſe le prophete
Diſant que Nemo lavoit faicte
Job.7.Nemo (inquit Moyſes) dedit vobis legẽ : τ Nemo facit legẽ.
¶ Que Nemo eſt choſe bien clere
Peult faire loy comme emperiere
Et combien quil ſoit ſeigneur grãt
Si mect il bien la main pourtant
A la charue pour labourer
Et derriere ſoy regarder
Pour eſtre abille a paruenir
Au regne qui ne peult finir.
Lu.9.Nemo mittẽs manũ ad aratrũ : τ reſpiciẽs retro aptꝰ ẽ regno di.
¶ Encore vous dy ie ſans fable
Que Nemo eſt plus ſeruiable
En legliſe et plus diligens
Que ne ſõt beaucoup dautres gẽs
Car il y ſcet bien allumer
La lampe / et il ſcet bien chanter
Luce.11.Nemo accendit lucernam.
Apo.44.Nẽo poterat dicer̃ cãticũ.
Nemo les ouuriers qui chomoient
Loua / quant les autres alloient
En la vigne pour labourer
Dont ſaīt Mathieu voulut parler
Au texte de ſon euangille
Car quant le pere de famille
Les enquiſt pour quoy ilz eſtoient
Ainſi oyſeulx / ilz reſpondirent
Quauec luy ne ſeroient ilz mye
Et que nemo ſans menterie
Pour ce iour les auoit louez.
Apo.44.Reſponſum dederũt ei : quia nemo nos conducit.
¶ Por dieu meſſeigneurs or oyez
Dudit Nemo que ce peult eſtre
Car il peult biẽ a plus dũg maiſtre
Seruir / fil luy plaiſoit le faire
Sans a nul deulx eſtre contraire.
Mathei.6. et Luce.16.Nemo poteſt duobus dominis ſervire.
¶ Ne mect pas auſſi ſaint Lucas
De nemo vng merueilleux cas
Lequel ſi nous eſt demonſtrable

Que nemo fut tant charitable
Qua vng poure qui avoit fain
Donna des miettes de pain
Cheans de la table du riche
Qui tant eſtoit auar et chiche
Quil ne luy en vouloit donner
Mais cil nemo abandonner
Luy en voulut piteuſement.
Luc.16.Erat quidẽ pauper cupiens recreari de micis que cadebant de menſa divitis : et nemo illi dabat.
¶ Nemo auſſi pareillement
Pour ſes merites et deuoir
Selon les droictz peult bien auoir
Sans bigamie ce me ſemble
Deux femmes eſpouſees enſemble
Nemini liceat duas uxores habere
¶ Vrayemẽt cheres gẽs q̃ biẽ pẽſe
A nemo / et ſon excellence
Je cuide quil ſen eſmerueille
Car nul ne fait choſe pareille
Quil peult vendre et aliener
Les corps ſainctz / τ en marchãder
Licitement et a ſa guiſe
Et des treſors de ſaincte egliſe.
Nemo martyres diſtrahat. Nemo merceť de ſacrificüs eccleſiaſticis.
¶ Nemo neſt pas a condẽner
Seigneurs / car il peult contẽner
Les lyens dont legliſe lye.
Nemo cõtẽnat vincula eccľiaſtica.
¶ Pluſfort / nemo nul ne le nye
Si peult bien excommunier
Et dexcommuniment lyer
Sans cauſe / es lectres autentiq̃s.
Nemo poteſt excõicari ſine cauſa.
¶ Et aux bulles apoſtoliques
Ny eſt il pas par motz exprès
Eſcript / ſi eſt ou aſſez pres
Que nemo peult eſtre licite
Les rompre qui neſt pas petite.
Noſtre igiť preſentis conceſſionis paginam nemini liceat infringere.
¶ Les roys auſſi et autres princes
Et les preſidens des prouinces
Quant ilz recoiuent les ſergens
Des conſeillers et autres gens
Ne les font il pas iurer / ſi font
Que a nemo ilz reueleront
Les ſecretz / et ſenquis ieſtoye
Pour cela / ie leur reſpondroye
Que ceſt pour ce quil ne mourra
Poĩt / mais touſiors vif demourra
Eccľiaſtici.1.Nemo eſt q̃ ſẽp viuat.
¶ Que voulez vous q̃ ie vous dye
Ceſt vne droicte melodie
Que de nemo et de ſes faictz
Dont nen ſcauroye dire huy mais
Et ſi en diray encore vng
Qui entre les clercz eſt commun
Et qui eſt ſi grant que ſans faulte
Je meſmerueille / auſſi eſt haulte
La choſe dont dieu eſcondit
Ses diſciples / quant il leur dit
Que a eulx scauoir nappartenoit
Quant la fin du monde ſeroit
Quon dit du iugement le iour
Mais il leur dit lors ſans ſeiour
Que ne nemo ſy le ſcauoit bien.
Marci.40.De die autem illo vel hora nemo ſcit.
¶ Somme toute ie croy et tien
Que ſe dung moys ie ne ceſſoye
Den parler / pas ie ne diroye
De nemo tout ce quon en treuue
En chacun liure qui lappreuue
Meſme ſaint Pol ſi nous racõpte
Nemo par vain langaige et cõpte
Peult ſeduire les gens en brief
Et les mectre en voye de meſchief
Nemo vos ſeducat inanibꝰ verbis.
¶ Nemo peult bien ſans contredit
Reſiſter en faict et en dit
A ſes ennemys ſans doubter
Sans quilz le puiſſent rebouter.
Levitici.26.Nemo inimicis audebit reſiſtere.
¶ Itẽ ſaint Jehã dit que nul hõme
Ne peult auſſi bien beſongner
De nuyt / quõ doit prẽdre ſon ſõme
Que nemo / ſil y veult ſoigner.
Jo.10.Venit nox cũ nẽo opari põt.
¶ Meſſeigneurs pourtãt ie ʔclus
Par ce que iay dit cy deſſus
Priant le filz de la pucelle
Quil nous doint la vie eternelle
Quant ſon rigoreux examen
Sera tenu / dictes Amen.

¶ Laus deo.