Lettre du Duc de Richelieu - 9 novembre 1818

La bibliothèque libre.
Aller à : navigation, rechercher


A Monsieur de Baudus

1818


Monsieur, je vous remercie de votre exactitude à me transmettre les bulletins de la censure. J’y vois toujours de nouvelles preuves du zèle éclairé que vous apportez à ce travail ingrat et difficile. Je n’ai reçu pendant le mois d’octobre, aucune plainte sur les différents articles de politique insérés dans nos journaux, et je ne puis que vous engager à persister dans le plan et dans les principes que vous avez suivis jusqu’à présent.

Agréez, Monsieur, la nouvelle assurance de ma considération distinguée.


Lettre Richelieu Amable de Baudus 1818