Lettres à Herzen et Ogareff/(Fragment) À Herzen et Ogareff

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Lettres à Herzen et Ogareff
Fragment d'une lettre à Herzen et à Ogareff



FRAGMENT D’UNE LETTRE DE BAKOUNINE
À HERZEN ET À OGAREFF


….. en Russie. Qu’elle reste avec vous à Londres, ou attendant de nos nouvelles. Natalia Alexéevna (Mme Ogareff), je compte surtout sur vous. N’oubliez pas qu’elle est jeune, tendre et fière et qu’elle a besoin d’une caresse. Qu’elle se mette en relations avec Mme Bilewski.

Adieu, adieu, mes amis.


Votre M. Bakounine.


Herzen, fais immédiatement partir ton fils pour Stockholm.



LETTRE DE BAKOUNINE À HERZEN
ET À OGAREFF


1er août 1863, Stockholm.


Mes chers amis,


Vos deux dernières lettres m’arrivèrent au moment où je préparais pour vous une de ces longues épitres pour lesquelles vous me grondez si souvent. Aussi aimerai-je bien ne pas l’écrire, mais je suis obligé de le faire. Vous y trouverez l’exposé minutieux de mes destinées ici et une plainte contre Alexandre Alexandrowitch. Elle vous parviendra dans quelques jours et en attendant, je vous prie de faire abstention de tout jugement.