Lettres à M. Félix Coudroy/Lettre 22

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

◄   16 juin 1845 3 juillet 1845   ►

Paris, le 3 juillet 1845 (11 heures du soir).

… Comme toi, mon cher Félix, j’envisage l’avenir avec effroi. Laisser ma tante, me séparer de ceux que j’aime, te laisser à Mugron seul, sans ami, sans livres, cela est affreux. Et, pour moi-même, je ne sais si des travaux solitaires, médités à loisir, discutés avec toi, ne vaudraient


<references>
  1. La date complète n’était pas publiée dans l’édition originale. Toutefois, les autres lettres étant publiées dans l’ordre chronologique, on peut raisonnablement supposer qu’il s’agit du 18 juin 1845. (Note de Wikisource.)