éléments Wikidata

Livre:Racine - Abrégé de l’histoire de Port-Royal, éd. Gazier, 2e éd.djvu

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Racine - Abrégé de l’histoire de Port-Royal, éd. Gazier, 2e éd.djvu
TitreAbrégé de l’histoire de Port-Royal
AuteurJean Racine Voir et modifier les données sur Wikidata
ÉditeurAugustin Gazier Voir et modifier les données sur Wikidata
Maison d’éditionSociété française d’imprimerie et de librairie
Lieu d’éditionParis
Année d’édition1908
BibliothèqueInternet Archive
Fac-similésdjvu
AvancementÀ corriger

Pages

TABLE DES MATIÈRES


ABRÉGÉ DE L’HISTOIRE DE PORT-ROYAL.


Fondation de Port-Royal (1-2). — La Mère Angélique réformatrice de Port-Royal et de l’ordre de Cîteaux (2-6). — La Mère Angélique à Maubuisson ; saint François de Sales et Mme de Chantal (6-8). — La Mère Agnès à Maubuisson (8-9). — Retour à Port-Royal ; la Mère Marie des Anges à Maubuisson (9-12). — Établissement de Port-Royal de Paris (12-13). – L’abbaye de Port-Royal devenue élective et triennale, et placée sous la juridiction de l’ordinaire (13-15). — Établissement de l’Institut du Saint-Sacrement (15-18). — Le chapelet secret du Saint-Sacrement (18-19). — L’abbé de Saint-Cyran, l’évêque de Langres, le Père Joseph et Richelieu (19-25). — Querelle de Saint-Cyran avec les Jésuites ; Petrus Aurelius (25-27). — Emprisonnement de Saint-Cyran ; sa mort (27-29). — Fin de l’Institut du Saint-Sacrement ; les religieuses de Port-Royal deviennent Filles du Saint-Sacrement (29-30). — Les solitaires de Port-Royal des Champs (30-31). — Retour des religieuses aux Champs ; la Fronde ; la bonne odeur de Port-Royal ; charité envers les pauvres ; éducation de la jeunesse (33-39). — Démêlés de la famille Arnauld avec les Jésuites (39-40). — La Fréquente communion (40-43). — Haine des Jésuites contre Port-Royal ; calomnies du Père Brisacier et du Père Meynier (43-48). — État d’esprit des Jésuites (48-49). — Leur jalousie contre Port-Royal (49-52). — L’Augustinus ; Nicolas Cornet et les cinq propositions (52-57). — Constitution d’Innocent X reçue avec respect (57-58). — Excès des Jésuites, leurs calomnies réitérées (58-66). — Mazarin et la constitution du pape (66-71.) — Ouvrages d’Arnauld ; Pascal ; l’affaire d’Arnauld en Sorbonne (71-77). — Destruction des Petites Écoles de Port-Royal (77). — Le miracle de la sainte Épine (77-87). — Revirement en faveur de Port-Royal ; Singlin nommé supérieur (87-go). — Le cardinal de Retz et Port-Royal (90-93). — Caractère d’Arnauld ; ses sentiments (93-98). — Les Provinciales ; consternation des Jésuites (98-100). — Condamnation des casuistes ; l’Apologie du Père Pirot ; soulèvement général contre les Jésuites (100-108). — Le formulaire ; l’assemblée de 1660 ; mort de Mazarin (108-118).


Prévention du roi contre le jansénisme (119-121). — Le Père Annat (121-123). — Persécution contre Port-Royal ; renvoi des pensionnaires, des postulantes et des novices (123-127). — Courage de la Mère Angélique ; sa mort ; ses funérailles (127-140). — Visite du monastère de Port-Royal ; justification des religieuses (140-142). — Nouveaux troubles causés par le Formulaire ; mandement des grands-vicaires cassé par le roi ; soumission des grands-vicaires (142-147). — Scrupules des religieuses de Port-Royal ; leur horreur du mensonge et des équivoques (147-151). — Opiniâtreté des Jésuites ; ils soutiennent l’infaillibilité du pape (151-153). — Pierre de Marca, archevêque de Paris, sa mort (153-154). — Mort de Pascal ; sa prétendue rupture avec Arnauld (155-157). — Louis XIV en lutte avec le pape au sujet de l’infaillibilité (157-161). — Projet d’accommodement en 1663 ; fourberie du Père Ferrier ; rupture des négociations (161-167). — Péréfixe archevêque ; distinction du fait et du droit ; foi humaine (167-169). — Première visite de Péréfixe à Port-Royal ; Chamillard et le Père Esprit (169-172). — Seconde visite de Péréfixe ; enlèvement de douze religieuses ; chute de six autres ; la Sœur Flavie (172-182). — Situation des religieuses de Port-Royal des Champs ; leurs requêtes (182-185). — Nouvelle bulle pour la signature du Formulaire ; déclaration du roi ; résistance de quelques évêques (185-189), — Situation des religieuses de Port-Royal à ce moment ; leur persévérance ; chute de quelques-unes (189-194). — Apologie des religieuses par Arnauld et Nicole, et par Péréfixe lui-même (194-195).
Table des matières. 
 322




Jean Racine

ABRÉGÉ
de
L’HlSTOIRE DE PORT-ROYAL
d’après un Manuscrit préparé pour l’impression
Par Jean-Baptiste RACINE
avec
un Avant-propos, un Appendice, des Notes
et un Essai bibliographique
par
A. GAZIER

Ouvrage orné de trois illustrations

Deuxième édition

PARIS
SOCIÉTÉ FRANÇAISE D’IMPRIMERIE ET DE LIBRAIRIE
ANCIENNE LIBRAIRIE LECÈNE, OUDIN ET Cie
15, RUE DE CLUNY, 15
Jean Racine, d’après le tableau original de Santerre.
Jean Racine
D’après le tableau original de Santerre.

À Monsieur André HALLAYS,
Auteur du Pèlerinage de Port-Royal

Hommage reconnaissant et affectueux.

Septembre 1908.